AIP Côte d’Ivoire/ Des professionnels des médias se forment sur la communication des risques liés aux événements de santé publique AIP Côte d’Ivoire/ Le comité éditorial de l’AIP tient sa première réunion AIP Côte d’Ivoire/ Des vivres à des familles désœuvrées à Anyama ACP Vers le lancement des travaux de réhabilitation de l’usine d’eau potable à Kananga ACP L’abbé Nekwa Lumbu nommé à la tête de la coordination  des écoles catholiques du diocèse de Matadi ACP Guy Matondo, ancien ministre provincial en charge des Finances transféré à la prison centrale de Makala ACP Les vétérinaires remettent un plan stratégique sur la riposte de la MVE au Pr Muyembe ANP L’hôpital Lamordé dénommé hôpital Amirou Boubacar Diallo ANP Le Conseil des Ministres adopte le décret portant modalités d’application du régime de l’état civil au Niger. GNA More than 5, 000 delegates to vote in Western North Region

Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux


  22 Juillet      8        Société (12580),

   

Conakry, 22 juil. (AGP)- Les autorités de la ville de Conakry, mesurant l’ampleur des dernières inondations survenues dans la commune de Kaloum, ont demandé aux opérateurs économiques dont les installations bloquent la circulation des eaux de ruissellement vers la mer, de participer aux opérations de curage des caniveaux.

Ce sont : Sonit Pêche, la société générale de Pétrole, l’établissement Ousmane Sans loi (non loin du magasin PAM).

Pour ce faire, des jeunes éboueurs ont été recrutés en vue de régler définitivement la problématique des inondations dans les quartiers de la commune de Kaloum.

Des réunions de concertation ont regroupé les représentants du gouvernorat de Conakry, les chefs de quartiers de Coronthie 1et 2, les chefs des secteurs, la jeunesse, la mairie de Kaloum et les représentants des opérateurs économiques. Elles ont abouti à une décision de sauvetage apprend-on.

La participation de la gendarmerie départementale de la ville de Conakry à la résolution de la crise, liée à l’inondation survenue lundi 15 juillet et causée par les eaux de ruissellement, a été d’un grand apport.

Elle a permis (avec des perquisitions), de retrouver toutes les anciennes conduites bouchées par des constructions anarchiques des magasins et autres installations industrielles.

La société générale de pétrole dont les installations viennent d’aggraver la situation dans la zone, a été sommée de libérer le passage naturel de l’eau de ruissellement vers la mer.

Les services de sécurité basés sur les lieux, ont été invités à faire respecter l’interdiction de dépôt d’ordures dans les caniveaux surtout au moment des pluies.

Dans la même catégorie