ACP Ituri : remise de non vivres à 1360 ménages déplacés de Mahagi ACP Le Premier ministre Sylvestre Ilunga promet de travailler pour l’intérêt des Congolais ACP La HASCO présente ses condoléances aux familles des victimes de l’accident de Mbanza-ngungu AGP Sport/Natation : l’île Kassa abrite la FINA DAY AGP Kaloum/Éducation : Mettre de la rigueur au niveau des classes intermédiaires », dixit le DCE APS ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET CADRE DE VIE AU MENU D’UN COLLOQUE APS POUTINE SUR LE SOMMET RUSSIE-AFRIQUE DE SOTCHI : ’’J’ESPÈRE QUE CE SERA LE POINT DE DÉPART D’UN PARTENARIAT ÉQUITABLE’’ APS LE PONT DE TOUBA ZAM-ZAM REMIS À NEUF POUR LA RELANCE DU TRAFIC DAKAR-BAMAKO PAR LE RAIL APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN APS LA CONFEJES RÉFLÉCHIT À LA PROMOTION DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ LES FEMMES

KAOLACK : SADA KANE PLAIDE POUR LA PROMOTION DU LIVRE


  4 Août      29        Livres (78),

   

Le parrain de la nouvelle bibliothèque du Cœur de Ville de Kaolack Sada Kane a fait un plaidoyer pour la promotion du livre et de la lecture invitant les populations à venir pour y acquérir de la connaissance.

Sada Kane, journaliste et animateur d’émissions littéraires s’exprimait en marge de l’inauguration, samedi, de cette bibliothèque qui porte son nom.

M. Kane est revenu sur l’importance du livre qui est ’’le canal’’ par lequel toutes les religions ont été révélées et invite les Sénégalais à en faire leur activité préférée pour progresser dans la vie.

Il invite les populations à faire de cette bibliothèque un espace de vie et de rencontre avec les écrivains et d’échange des idées avec eux sur leurs œuvres et leur parcours.

’’Lire aide beaucoup ceux qui sont en quête de savoir c’est-à-dire les élèves, les étudiants et les autres personnes aussi qui aiment lire pour acquérir le savoir’’, a t-il dit.

Le parrain de la Bibliothèque a dit toute sa fierté et sa joie pour le choix porté sur sa personne, exprimant sa gratitude à ceux qui lui ont fait cet honneur, un des ’’plus remarquables’’ dans sa vie sur terre.

’’Je disais à un ami que oui le livre c’est mon oxygène et que j’étais persuadé que si j’arrêtais de travailler peut-être que j’allais mourir tout simplement’’, a dit le journaliste, retraité de la RTS.

Il a salué les projets en cours au Cœur de ville où se met en place un véritable parc culturel et félicité son promoteur Serigne Mboup pour cette initiative.

Dans la même catégorie