GNA 31st edition of 2nd cycle Inter-regional sports festival kick starts GNA Teenage Pregnancy drops in Adaklu District GNA Youth urged to take education, skills training serious GNA Religious bodies must preach against corruption – Most Rev. Boafo GNA 16 communities in Krachi East connected to the national grid GNA G5 Sahel heads of State supports ‘Desert to Power’ initiative GNA « Help secure donated lands against future compensation claims, » – chiefs told GNA Some suspected cocaine and dollars intercepted by Aflao Customs Division GNA Parliamentary select committees disappointed at land fill site management GNA Lawra Municipal Assembly continues to witness decline in revenue

La BM approuve une subvention de 150 millions de dollars pour soutenir l’éducation au Rwanda


  10 Novembre      33        Economie (6421),

   

Kigali, 10/11/2018 (MAP) – La Banque mondiale (BM) a approuvé, samedi à Kigali, une subvention de 150 millions de dollars (132 milliards de francs rwandais) au Rwanda « pour offrir un meilleur accès à l’éducation primaire ».

Cette nouvelle subvention a été annoncée par la directrice générale de la BM, Kristalina Georgieva, lors d’une conférence consacrée à la présentation d’une étude menée conjointement par BM et le gouvernement Rwandais sur « Les moteurs de la croissance au Rwanda ».

« Le mode de gestion des fonds au Rwanda a incité la BM à maintenir et renforcer son partenariat avec le pays », a déclaré à cette occasion Mme. Georgieva

« Nous sommes reconnaissants de ce partenariat soutenu avec le Rwanda car les résultats sont toujours impressionnants », a-t-elle dit, ajoutant que le capital humain représente l’un des atouts les plus précieux du Rwanda.

De son côté, le premier ministre rwandais, Édouard Ngirente, a souligné que son pays attache une grande importance au capital humain en tant que moteur vital de la croissance économique et élément clé pour une prospérité durable.

Se félicitant du partenariat « fructueux » avec la BM, le premier ministre a soutenu que le Rwanda appuie la mise en œuvre des recommandations de l’étude sur « Les moteurs de la croissance au Rwanda » qui précise que l’innovation, l’intégration, l’agglomération et la concurrence sont les principaux moteurs de la croissance rwandaise.

« Notre objectif est d’atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire d’ici 2035 et de pays à revenu élevé d’ici 2050 », a-t-il ajouté.

L’étude dévoilée par la BM et le gouvernement rwandais préconise une série de réformes pour le renforcement des facteurs de croissance, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’urbanisation, de la compétitivité économique et du développement du capital humain.

Dans la même catégorie