AIP Des femmes juristes et le HCR sensibilisent sur l’apatridie à Zébizékou AIP Les élèves-maîtres contractuels du CAFOP d’Aboisso instruits sur les droits et obligations du fonctionnaire AIP Le NDI va soutenir la CEI pour le succès des élections de 2020 (Communiqué) AIP Le ministre des Sports reçoit son dossard n°00001 pour le Handimarathon d’Abidjan (Communiqué) MAP Le Maroc et l’Afrique du Sud officialisent la normalisation de leurs relations (Presse sud-africaine) ANGOP Futsal: Definida selecção para « operação » Zâmbia ANGOP Angolano vence primeiro jogo da pré-época na NBA ANGOP Malanje: FAO defende estratégias de reforço da segurança alimentar ANGOP Artistas angolanos expõem na Feira de Artes de Paris MAP Une nouvelle page s’ouvre dans les relations maroco-sud-africaines

LA BOAD ACCORDE UN FINANCEMENT PARTIEL DE 20 MILLIARDS DE FCFA A L’ETAT TOGOLAIS


  20 Septembre      27        Economie (6839),

   

Lomé, le 20 sept. (ATOP) – Un prêt de 20 milliards de FCFA a été accordé au gouvernement togolais par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour le financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage de la route nationale No 17 Katchamba-Sadori longue de 60 km.

Outre le financement des travaux routiers, ce prêt servira à assurer les prestations de contrôle et de surveillance des travaux, ainsi que la réalisation des travaux connexes tels que la construction des bâtiments scolaires, l’aménagement et l’équipement des forages et la construction des hangars de marchés. A terme, les travaux permettront de maintenir une liaison routière permanente et fluide entre la localité de Katchamba dans la région de la Kara et celle de Sadori dans la région des Savanes, tout en facilitant le désenclavement de toute la partie Ouest de ces deux régions. Ils contribueront à diminuer considérablement le temps de parcours sur cette voie en offrant des alternatives de circulation avec la section de la RN1 dans cette région et de réduire le coût d’entretien des véhicules

Les documents  ont été paraphés par le président de la BOAD, Christian Adovelande et le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

Le ministre Yaya a salué la disponibilité des experts de la BOAD et du Togo pour l’ensemble des diligences accomplies à toutes les étapes de la préparation du projet qui ont permis la signature de cet accord de prêt. « Le gouvernement a consenti ces dernières années d’importants investissements pour développer et moderniser les infrastructures routières. Ainsi, entre 2010 et 2018, plus de 800 km de réhabilitation, de renforcement, d’aménagement et de bitumage de routes et des ouvrages d’art ont été réalisées, pour un montant de près 680 milliards de FCFA. Sur la même période, plus de 4000 km de pistes rurales ont été construites et réhabilitées pour plus de 61 milliards de FCFA », a-t-il expliqué.

Selon Christian Adovelande, ce projet, répond à des préoccupations partagées par le Togo et la BOAD, à savoir l’amélioration des conditions de transport, la contribution au développement de l’économie locale et la lutte contre la pauvreté. « Cette opération est en cohérence avec le Plan national de développement (PND) 2018-2022 adopté par le gouvernement. Elle s’inscrit dans l’axe stratégique No1 relatif au développement d’une chaine logique et de transport autour du port Autonome de Lomé, en intégrant à un réseau de transport rénové en vue de créer un hub logistique et un corridor de développement compétitifs dans la sous-région. Elle est également en cohérence avec le Plan stratégique 2015-2019 de la BOAD, notamment l’axe stratégique No1 dont l’une des actions phares est de soutenir les pôles régionaux de croissance », a déclaré Adovelande.

Ce concours porte à 605, 4 milliards de FCFA, le montant total des engagements de la BOAD au Togo, tous secteurs confondus, dont 246 milliards consacrés au secteur des infrastructures de transport.

Dans la même catégorie