ANP Le ministre d’Etat ministre de l’agriculture et de l’élevage M.Albadé Abouba a annoncé le projet de création d’un Centre de Multiplication des Camelins dans la région d’Agadez ANP Quelques 900 millions de chinois ont accès à l’internet mobile (chercheur) ANP Les lycéens de la région de Tahoua retrouvent le chemin de l’école NAN AIDS: Int’l NGO calls for domestication of anti-stigma law by states NAN S. Africa, Nigeria working `progressively’ toward strategic fight against xenophobia, says Envoy APS REGAIN DE L’ACTIVITÉ DE PRODUCTION INDUSTRIELLE EN JUILLET (ANSD) GNA 31st edition of 2nd cycle Inter-regional sports festival kick starts GNA Teenage Pregnancy drops in Adaklu District GNA Youth urged to take education, skills training serious GNA Religious bodies must preach against corruption – Most Rev. Boafo

La charte pour la gouvernance du secteur de l’eau et l’assainissement vulgarisée à Bohicon


  25 Mai      5        Société (13056),

   

Porto-Novo, 25 Mai 2019 (ABP) – Un atelier de vulgarisation de la charte pour la gouvernance du secteur de l’eau et de l’assainissement au Bénin regroupe depuis jeudi à Bohicon, les maires et les responsables chargés des questions, eau, hygiène et assainissement, venus des trente huit (38) communes couvertes par le programme Eau, hygiène et assainissement, (ProSEHA) Phase 2.

L’atelier initié par le partenariat national de l’eau du Bénin (PNE-Bénin) dans le cadre de la mise en œuvre du ProSEHA 2 de la Coopération allemande GIZ – Bénin, a pour but de promouvoir une gouvernance induisant l’intégrité des différents acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement au Bénin. L’objectif visé, selon le représentant du directeur départemental de l’eau et des mines du Zou, Moudjib Yéssouf Emilola, est de renforcer les mesures visant à prévenir et combattre la corruption, de manière plus efficace dans le secteur, et d’augmenter le niveau d’appropriation et d’utilisation des principes de la bonne gouvernance chez les acteurs.

Au terme de cet atelier, le contenu de la charte une fois vulgarisé, va s ‘appliquer à l’ensemble des acteurs de l’eau et de l’assainissement des communes, pour une bonne gestion des ouvrages d’eau potable en milieu rural, a martelé le directeur Emilola.

« Les collectivités territoriales étant les maîtres d’ouvrage dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, toute action qui vise à améliorer la question de la fourniture durable de l’eau, ne peut être traitée de façon efficace qu’avec les communes », a précisé à cette rencontre, le représentant du chargé du programme ProSEHA – GIZ, Joseph Isséré Dossou. Il a également souhaité que le contenu de la charte qui doit déboucher sur l’élaboration du plan – intégrité, puisse être approprié, afin de disposer d’un plan efficace dont la mise en œuvre est le souhait le plus ultime du ProSEHA GIZ.

Rappelons que le partenariat national de l’eau du Bénin est une plate forme multi acteurs, d’échanges et de concertations ouverte aux acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement du Bénin.

Mise en place en septembre 2001, le PNE vise à contribuer à une prise de conscience individuelle et collective de la problématique des ressources en eau, et de la nécessité d’une appropriation des principes de la gestion intégrée des ressources en eau au Bénin.

Dans la même catégorie