AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN


  15 Juin      41        Société (13926),

   

BRAZZAVILLE, 15 JUIN (ACI) – La mairie de Bacongo, 2ème arrondissement de la ville capitale, envisage d’organiser au Square de Gaulle, en juillet prochain, ‘’un village récréation’’, en vue d’occuper les enfants pendant les grandes vacances, a fait savoir le maire de cet arrondissement, Mme Simone Loubienga, dans une interview accordée à l’Agence congolaise d’information (Aci).

Ce village va regrouper plusieurs activités, notamment la vente des objets d’art, des ateliers de peinture, des prestations de certains chanteurs ainsi que des jeux pour les plus petits. Pour Mme Loubienga, ce village n’est pas une kermesse, mais une activité culturelle qui connaîtra la participation des artistes et des commerçants.

Le maire de Bacongo a aussi signifié que l’organisation de ce village culturel vise à équilibrer les choses par rapport aux différentes kermesses organisées dans la ville, qui ne concernent que les adultes, délaissant malheureusement les enfants.

Répondant à la question sur le choix du Square de Gaulle, Mme Loubienga a signifié que ce site présente des normes de sécurité, et son emplacement constitue un atout pour les habitants des arrondissements limitrophes, tels que Makélékélé, Poto-poto et Moungali.

De même, elle a indiqué que le choix de ce site permettra de le mettre en valeur après une longue période d’abandon et suite à son aménagement.
S’agissant des conditions d’hygiène, Mme Loubienga a indiqué qu’elles seront respectées parce que ce site comprend un bloc sanitaire et une bâche à eau. «Le reste dépendra de la conscience de tout un chacun», a-t-elle dit.

Dans la même catégorie