AIP Des cours de vacances gratuits pour plusieurs centaines élèves à Aboisso AIP Les planteurs d’hévéa d’Oumé encouragés à produire malgré la chute du prix AIP Le guichet emploi jeunes du Hambol ouvert à Katiola AIP La DGI réalise une recette de plus 1000 milliards F FCA au premier semestre 2019 AIP Des campagnes de sensibilisations envisagées pour inculquer la culture de l’impôt aux populations ACP Inauguration d’une borne fontaine à Ngomba Kikusa, dans la commune de Ngaliema AIP Le match SOA-WAC pour le top départ du championnat de ligue 1 AIP La Côte d’Ivoire sera présente à Rabat avec 61 athlètes AIP La date limite du dépôt des dossiers de demande d’agrément d’achat de café-cacao prorogée (Communiqué) ACP Les réformes entreprises par le gouvernement au centre de la 5ème édition du forum Sultani Makutano

La Ministre Kaba Nialé sollicite la BADEA pour améliorer la compétitivité des PMI/PMI en Afrique


   

Abidjan, 09 sept (AIP)- La ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a sollicité samedi, le soutien de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) en vue de développer et d’amélioration de la compétitivité des Petites et moyennes industries (PMI) et petites et moyennes entreprises (PME).

Selon la Ministre Kaba Nialé, le gouvernement ivoirien a consenti des efforts importants en mettant en œuvre diverses mesures qui ont permis de maintenir une croissance forte de son économie, la stabilité du cadre macro-économique et l’amélioration  de l’environnement de l’affaire.

« Malheureusement, les difficultés liées à l’accès au crédit et aux marchés, à la compétence de la main d’œuvre et à l’acquisition de  technologies plus performantes représentent encore des défis quotidiens pour nos chefs entreprises », a-t-elle dénoncé.

Elle a appelé à une aide aux pays partenaires d’Afrique subsaharienne en vue de soutenir, non seulement, leurs entrepreneurs et leurs startups, mais aussi, de favoriser la compétitivité du tissu industriel en rattrapant le retard technologique afin d’y produire plus et mieux dans les secteurs de croissance.

C’est pourquoi, elle a partagé sa foi, au regard de la qualité des participants à cette rencontre de haut niveau d’Abidjan, qu’ils aboutiront à des conclusions  et à des recommandations qui formeront, pour la stratégie BADEA 2030, un « corpus viable » d’amélioration des activités de la banque et d’atteinte des objectifs de développement des pays bénéficiaires.

La Côte d’Ivoire abrite samedi et dimanche, une réunion ministérielle de haut niveau de la BADEA en vue d’élaborer la stratégie 2030 de cette institution.

fmo

Dans la même catégorie