AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

La réalisation de logements sociaux, une « priorité pressante » pour réduire le déficit en la matière en Afrique (DG de Shelter Afrique)


  19 Juin      16        Politique (6877), Société (13926),

   

Rabat, 19/06/2019 (MAP)- La réalisation de logements sociaux est devenue aujourd’hui une « priorité pressante » en Afrique, eu égard au déficit considérable accusé en la matière sur le Continent, a affirmé, mercredi à Marrakech, le Directeur général de l’Institution financière panafricaine de développement « Shelter Afrique », M. Andrew Chimphondah.

Intervenant à l’ouverture des travaux du Symposium annuel 2019 de cet organisme panafricain, initié sous le thème « Mise en oeuvre des cadres institutionnels et juridiques: clés de succès du programme de logements sociaux », M. Chimphondah a souligné l’importance primordiale que revêt la question de l’habitat actuellement en Afrique, relevant l’urgence de remédier à cette « crise » en matière de logements, au service du bien-être de la population du Continent.

Il a indiqué que le besoin criant en matière de logements se pose avec acuité dans chaque pays membre de « Shelter Afrique », ajoutant que l’accès au logement, qui est un « droit humain » reconnu universellement et fait partie des Objectifs de Développement Durable (ODD) mis en place par l’ONU, est devenu à l’heure actuelle une « priorité primordiale » pour les Etats membres de « Shelter Afrique » en vue d’améliorer les conditions de vie des populations sur le Continent.

M. Chimphondah a, dans ce sens, insisté sur la nécessité de travailler d’arrache-pied et de fédérer les énergies en vue de trouver des solutions appropriées à cette problématique qui ne cesse de s’amplifier, notant la nécessité de la conjugaison et de la coordination des efforts de tous les partenaires et acteurs concernés pour palier ce manque et offrir un logement décent à tous les Africains.

Il a aussi mis l’accent sur l’importance de la mise à disposition des solutions financières nécessaires en vue d’assurer la durabilité financière pour la réalisation des plans et programmes en matière de logements en Afrique, estimant que ce Symposium offre l’occasion pour favoriser l’échange des expériences dans ce domaine.

Il a saisi l’occasion pour saluer l’expérience marocaine en matière de logement social, plaidant pour l’exportation de cette expérience réussie pour permettre aux 44 pays membres de « Shelter Afrique » d’en tirer profit au service de leurs populations respectives.

Et de conclure que « Shelter Afrique » veut renforcer sa coopération avec les pays membres à travers la mise sur pied de stratégies de partenariat public-privé (PPP) pour la réalisation de logements sociaux garantissant un cadre de vie décent pour l’ensemble des Africains.

De son côté, le président du Conseil d’administration de « Shelter Afrique », M. Daniel Nghidinua, a mis en relief l’importance de la fédération des efforts pour réaliser les objectifs escomptés en matière de logements sociaux, relevant l’intérêt central porté par l’ensemble des actionnaires de « Shelter Afrique » pour la réussite de cette opération.

Rappelant que l’institution financière panafricaine a mis en place une véritable stratégie en vue de réduire le grand manque constaté en matière de construction de logements sociaux, M. Nghidinua a affirmé que la population du Continent a droit à un logement décent et de qualité.

Après savoir souligné l’importance de la thématique retenue pour ce Symposium, M. Nghidinua a insisté sur l’impératif d’apporter des solutions « novatrices » au problème du logement sur le Continent, notamment en faveur des catégories à bas revenus, ajoutant que toutes les parties doivent oeuvrer la main dans la main pour relever les défis qui se posent dans ce secteur.

Il a, dans ce sens, fait part de la volonté qui anime tous les acteurs et partenaires d’aller de l’avant pour trouver des solutions appropriées à cette problématique du logement.

Dans le même ordre d’idées, le président sortant de l’Assemblée Générale Annuelle de « Shelter Afrique », le Tanzanien William Lukuvi, a souligné les défis auxquels est confronté le Continent africain en matière de logements, insistant sur la nécessité de la promotion des politiques en la matière et de la conjugaison des efforts pour aboutir à des solutions optimales à cette problématique, tout en veillant à la mise en place d’un cadre juridique légal adéquat pour favoriser une nouvelle politique de logements à travers le Continent.

Il a, en outre, mis en relief l’impératif de garantir les fonds nécessaires pour la réalisation des projets et réunir toutes les conditions requises pour assurer la réussite de cette stratégie relative aux logements en terre africaine.

Le Symposium annuel 2019 de « Shelter Afrique » relatif aux logements sociaux, qui intervient dans le cadre des travaux de la 38è Assemblée générale annuelle (AGA) de cet organisme (18-20 juin), a connu notamment la participation de ministres africains en charge de l’Habitat et du Développement Urbain, de décideurs, d’experts et de professionnels du secteur.

Ce conclave de haut niveau se veut une véritable plateforme d’échange et de concertation relative aux stratégies et aux bonnes pratiques en matière de logements sociaux en Afrique, conformément aux objectifs de développement de la coopération Sud-Sud, en collaboration avec des partenaires financiers internationaux et avec le support des Etats membres de « Shelter Afrique ».

Ce symposium a ainsi pour principaux objectifs de fournir aux actionnaires un plan clair de reproduction des programmes de logements sociaux dans leurs pays respectifs et représente une plateforme d’échange de leurs expériences, tout en ayant pour finalité de satisfaire la demande en habitat social, en offrant un logement décent qui respecte les normes de qualité et de sécurité.

L’organisation de la 38è AGA de « Shelter Afrique » constitue une réelle opportunité, pour le Royaume, pour promouvoir le partenariat avec les Etats membres et les institutions de micro-finance, en privilégiant les projets de logement social de grande envergure, encourageant les partenariats publics-privés, tout en respectant les normes environnementales.

Le choix du Maroc pour abriter cette AGA ainsi que le Symposium africain relatif aux logements sociaux a été fait en reconnaissance du rôle de « leader » joué par le Royaume dans la réduction du déficit de logements et de lutte contre l’habitat insalubre.

Dans la même catégorie