AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé APS Fatick : de la drogue et d’autres produits illicites parfois saisis sur des véhicules administratifs et agents de l’etat (cheffe) APS le G7 réaffirme son engagement et sa disponibilité en faveur d’un dialogue social de qualité APS Négociations avec les enseignants : Mamadou Talla s’engage à respecter « ses’’ engagements AGP Boké : le Consortium SMB-Winning indemnise 102 personnes à plus de 8 milliards GNF AGP Conakry/Vers les élections législatives 2019 : les acteurs du comité inter-parties (CIP) en conclave GNA Safe Delivery App introduced to reduce maternal mortality

LA RÉHABILITATION DE LA GALERIE LÉOPOLD-SÉDAR-SENGHOR, « UN VIBRANT HOMMAGE À LA CULTURE SÉNÉGALAISE » (MINISTRE)


  12 Juillet      20        Arts & Cultures (706), Arts plastiques (22),

   

Dakar, 11 juil (APS) – La réhabilitation de la galerie
Léopold-Sédar-Senghor, située dans le Village des arts de Dakar, est
« un vibrant hommage » rendu à la culture sénégalaise, estime le
ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

En réhabilitant cette galerie du nom du poète et premier président de
la République du Sénégal, « vous rendez un vibrant hommage à la culture
sénégalaise et au rayonnement de l’art contemporain », a dit M. Diop en
s’adressant aux personnes à l’origine de cette initiative, lors de la
cérémonie de réception de la galerie rénovée.

Il a visité l’exposition inaugurale de la galerie réhabilitée, une
exposition à laquelle ont pris part 54 artistes du Village des arts,
ainsi que leurs invités.

Abdoulaye Diop a félicité la Fondation Sonatel d’avoir rénové
l’ouvrage. Il a salué en même temps les « bonnes actions » entreprises
par cette fondation de la société de télécommunications Sonatel en
matière de « responsabilité sociétale ».

« Je ne doute point qu’avec ce nouvel environnement de travail,
convivial, attractif et inspirant, la créativité sénégalaise tant
chantée rayonnera davantage », a dit M. Diop.

« La Sonatel, à travers ce geste, s’est engagée à participer au
développement économique et culturel du Sénégal, car le Village des
arts est un site incontournable dans le circuit touristique et
culturel de Dakar. Il constitue un vecteur de promotion de la
destination Sénégal », a-t-il souligné.

Le directeur général adjoint de la Sonatel, Fabrice André, estime,
pour sa part, que « placer la culture au cœur du développement est un
investissement capital pour l’avenir de nos sociétés et du monde en
général ».

« Le développement n’est pas synonyme de la seule croissance
économique, il est aussi un moyen d’accéder à une existence affective,
intellectuelle et morale. Ce qui fait dire que le développement est
indissociable de la culture », souligne-t-il.

La Sonatel contribue de manière « significative » à la valorisation du
patrimoine national en rendant attractifs les espaces de création,
d’expression et d’exposition artistiques, selon son directeur général
adjoint.

L’artiste plasticien Séa Diallo a exprimé « la gratitude et la
satisfaction » des artistes du Village des arts envers la Fondation
Sonatel. Il a appelé à ‘ »une gestion professionnelle de cette
infrastructure ».

Il a rappelé, en présence de l’ancien ministre de la Culture Abdoulaye
Elimane Kane, que le Village des arts a été inauguré par ce dernier,
le 23 avril 1998, sous la présidence du Premier ministre de l’époque,
Habib Thiam, décédé le 26 juin 2017.

FKS/ESF/BK

Dans la même catégorie