AIP Un élève, présumé membre d’un gang à Tiébissou, aux arrêts AIP Une Ong s’engage pour l’école et l’alphabétisation de masse à Oumé AIP Les projets de l’ex-PPU reversés aux départements ministériels MAP Foot/Ligue des champions : la CAF déclare officiellement l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 MAP Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains AIP Une enquête ouverte sur le projet de renforcement de l’axe routier Bouaké-Daoukro AIP Une centaine de femmes du PDCI rejoignent le RHDP AIP Le Premier ministre lance lundi les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié AIP Dix motos remises pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité AIP La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme

Le 5ème Congrès panafricain de la profession comptable, du 19 au 21 juin à Marrakech


  14 Juin      35        Economie (6406),

   

Marrakech, 14/06/2019 (MAP) – La ville de Marrakech abrite, du 19 au 21 juin, la 5ème édition du Congrès panafricain de la profession comptable « ACOA 2019 » sous le thème « Pour un secteur public performant en Afrique ».

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cet événement d’envergure internationale, organisé par l’Ordre des Experts-Comptables du Maroc en collaboration avec la Fédération Panafricaine des Professionnels de la Comptabilité (PAFA), verra la participation de plus de 1.100 congressistes de différents bords, indique les organisateurs dans un communiqué.

Cette rencontre inédite connaîtra également la participation de 110 intervenants de renommée internationale qui vont se relayer trois jours durant pour décortiquer les trois axes qui animeront les travaux du congrès à savoir, « Des institutions fortes pour des politiques publiques et une gestion de la valeur publique réussies en Afrique », « La pensée intégrée, un choix pour gérer les ressources et la performance du secteur public dans l’intérêt de l’Afrique » et « Mesure de la performance, évaluation des impacts et impératif de redevabilité ».

Les travaux de « l’ACOA 2019 » prévoient aussi une dizaine de plénières axées notamment sur « Démocratie et Innovation soutenant la performance du secteur public en Afrique », « La parité, un pilier majeur pour édifier l’Afrique que nous voulons », « Investir en Afrique : Partage d’initiatives de la région », « Des institutions fortes, pour des politiques publiques et une gestion de la valeur publique réussies en Afrique », « L’Initiative de Professionnalisation en Afrique (API) », « La pensée intégrée, un choix pour gérer les ressources et la performance du secteur public dans l’intérêt de l’Afrique », « Mesure de la performance, évaluation des impacts et impératif de redevabilité », « L’éthique, gage de services efficaces au citoyen » et « L’économie digitale et l’intelligence artificielle, l’avenir de la profession comptable ».

Au menu figurent également des ateliers (21 thématiques) et la présentation des études conjointes IFAC (International Federation of Accountants)- ACCA (Association of Chartered Certified Accountants) sur les bonnes pratiques en gestion des finances publiques.

Dans la même catégorie