ANP Prestations de serments de certains responsables des hautes juridictions ANP Le Chef de l’état reçoit l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite AIB Le gouvernement réfléchit sur une feuille de route pour lutter contre l’extrémisme AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé APS Fatick : de la drogue et d’autres produits illicites parfois saisis sur des véhicules administratifs et agents de l’etat (cheffe) APS le G7 réaffirme son engagement et sa disponibilité en faveur d’un dialogue social de qualité APS Négociations avec les enseignants : Mamadou Talla s’engage à respecter « ses’’ engagements

LE DGCPT SOULIGNE L’IMPORTANCE DES CONTRÔLEURS DU TRÉSOR


  4 Août      24        Finance (387),

   

Le Directeur général de la comptabilité publique et du trésor a souligné l’importance des contrôleurs du trésor dans la chaine des responsabilités de la DGCPT.

Cheikh Tidiane Diop présidait, samedi, les travaux de l’assemblée générale ordinaire de l’Amicale des contrôleurs du trésor.

Cette rencontre a pour thème : ’’La mise en œuvre de la réforme des finances publiques en 2020 : quel rôle pour les contrôleurs du trésor ?’’.

Cheikh Tidiane Diop a salué ’’un thème très important’’ au regard des nouvelles directives de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui ne seront pas sans incidence sur l’organisation et les procédures de DGCPT.

’’Aujourd’hui, la mise en œuvre des nouvelles directives de l’UEMOA est devenue irréversible après la phase de transposition. Et le président de la République a décidé du basculement en 2020’’, a souligné Cheikh Tidiane Diop.

’’Notre pays s‘est engagé pour une mise en œuvre complète, dès 2020, de ces outils du nouveau cadre de gouvernance des finances publiques dans l’espace UEMOA, afin de mieux s’aligner sur les standards internationaux, en termes d’efficacité et de la transparence dans la gestion des affaires publiques’’, a t-il dit.

Pour M. Diop, l’administration ’’devra adapter son organisation et ses règles de procédures aux paradigmes de la nouvelle gestion publique’’.

Selon lui, ’’l’exécution des politiques publiques connaitra une évolution sans précédent avec l’avènement de cette grande réforme des finances publiques qui va notamment consacrer la déconcentration de l’ordonnancement, le budget-programme et la comptabilité patrimoniale’’.

Les contrôleurs du trésor sont décidés à jouer leur partition dans la mise en œuvre des réformes enclenchées dans le cadre de la mise en œuvre des nouvelles directives de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a soutenu Bakary Dansokho, président de l’Amicale des contrôleurs du trésor du Sénégal (ACTS).

’’Le Sénégal, dans son objectif de développement a adopté un plan qui vise l’émergence à l’horizon 2035. Cette stratégie, référentiel commun des politiques publiques, s’inscrit, non seulement, dans une volonté de transformation structurelle de l’économie et de promotion du capital humain, mais également dans un renforcement de l’Etat de droit par la bonne gouvernance’’, a expliqué M. Dansokho.

Dans la même catégorie