ANP Lancement officiel de la 10ème Edition de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire sous le thème ‘’Célébrer les Femmes Humanitaires’’ ATOP EST-MONO : LE GOUVERNEUR DE L’ETAT DE MISSISSIPI, DEWEY PHILLIP BRYANT A VISITE L’IFAD D’ELAVAGNON ATOP AGOU : LES NATIFS DE KEBO TOE ONT CELEBRE LA 36E EDITION DE DUTUDOZAN ATOP MOYEN-MONO:LE FESTIVAL DES ARTS ET DE CULTURE ADJA TADO PREVU DU 21 AU 23 AOUT PROCHAIN A TADO ATOP KLOTO/PROCESSUS DE DECENTRALISATION DANS LES PLATEAUX-OUEST: UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCEE POUR SUSCITER L’ADHESION ET L’IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX ATOP LE PLAN CONJOINT DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DES NATIONS UNIES 2019-2020 AU TOGO VALIDE ATOP LUTTE CONTRE LA PROLIFERATION ET LA CIRCULATION DES ARMES LEGERES : LE JAPON FAIT DON DE MATERIELS DE MARQUAGE AU TOGO ANG Governo e o grupo Mubadala dos Emirados Árabes Unidos assinam acordos nos domínios agricultura e minas ANG MADEM G-15 pede novo recenseamento de raiz de eleitores APS Décès de Jacques Diouf, ancien DG de la FAO

Le Niger fixe les principes fondamentaux de prévention des risques biotechnologiques.


  20 Juillet      18        Environnement/Eaux/Forêts (1134), Société (12424),

   

Niger, 19juil(ANP)-Le Niger a fixé ce vendredi 19 juillet les principes fondamentaux de prévention des risques biotechnologiques à l’issue d’un conseil des ministres.

De l’avis du gouvernement, « La protection de l’environnement en général et de la biodiversité en particulier constitue un des axes prioritaires du Programme du Gouvernement du Niger. Aussi, pour gérer harmonieusement ses ressources naturelles, le Niger a signé et ratifié respectivement le 24 mai 2000 et le 30 septembre 2004 à l’instar de la Communauté internationale, le protocole de Cartagena sur la Prévention des risques biotechnologiques. La prévention des risques biotechnologiques a trait à la nécessité de protéger la santé humaine, animale et l’environnement contre les effets potentiellement défavorables des produits liés aux biotechnologies ».

Le gouvernement annonce que  le présent projet de loi a pour objectifs , d’assurer la biosécurité et l’éthique dans la recherche et le développement en matière de biotechnologie moderne, de la procédure du mouvement transfrontière et de la commercialisation des organismes vivants modifiés et/ou de leurs produits dérivés ;de pourvoir un mécanisme pour l’évaluation, la gestion, la communication et le contrôle des risques inhérents à la mise au point, l’utilisation, la dissémination et le mouvement transfrontalier des organismes vivants modifiés ou d’autres produits issus de la biotechnologie moderne.

‘’Le présent projet de loi contribuera à une meilleure sécurité alimentaire de la population et permettra au Niger d’honorer ses engagements internationaux en matière de prévention des risques biotechnologiques’’, a-t-il conclu.

AIO/CA/ANP- 00142Juillet 2019.

Dans la même catégorie