ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies ACP Sept nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés vendredi au Nord-Kivu et en Ituri ACP Des éclaircissements sur la nécessité de l’introduction du 2ème vaccin contre le virus Ebola en RDC ANGOP Report du jugement de  »Zeno » dos Santos ANGOP La Commission mixte Angola/Rwanda se réunira fin 2019 ANGOP Chef de l’Etat angolais en route pour New York Map Communiqué du Cabinet royal GNA MTN begins construction of 600-bed girls’ dormitory for TAMASCO GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood

Le Niger se félicite de la contribution du Maroc à l’organisation du Sommet de l’UA à Niamey


  22 Février      32        Politique (6474),

   

Rabat, 22/02/2019 (MAP) – Le ministre-directeur général de l’Agence « UA Niger-2019 », Saïdil Moctar Mahamed, s’est félicité, vendredi, de la contribution du Royaume du Maroc à l’organisation du Sommet de l’Union africaine (UA), prévu en juillet prochain à Niamey.

M. Moctar Mohamed, qui présidait dans la capitale nigérienne la cérémonie de lancement d’une formation des agents du protocole, a affirmé que cette session est « le fruit de la coopération entre notre pays et le Royaume du Maroc, une coopération fructueuse et concrète ».

Dans ce sens, il a rappelé les différentes actions entreprises par le Maroc en vue d’apporter sa contribution à l’organisation du Sommet UA 2019, relevant que « l’excellence des relations entre nos deux pays s’est traduite par la volonté manifeste du Royaume du Maroc à accompagner le Niger dans l’organisation de ce grand rendez-vous ».

« Les agents du protocole sont un maillon essentiel de la réussite de notre Sommet de l’UA », a-t-il, en outre, souligné.

Cette formation, qui s’inscrit dans une série mise en œuvre par l’Agence UA Niger-2019, ambitionne de mieux outiller et doter les agents du protocole des règles de base de la profession dans la perspective de la tenue à Niamey de la 33ème Conférence au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Organisation panafricaine.

Elle vise particulièrement à offrir à environ 5000 participants à ce Sommet des conditions optimales de séjour et de travail, conformes aux normes de l’UA.

Ces 60 agents seront suivis dans le cadre d’une pratique sur le terrain, notamment à l’occasion du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays du Sahel sur le climat, dont les travaux débuteront lundi à Niamey.

Dans la même catégorie