ANG Deputados da maioria aprovam Programa de Governo ANG Bissau acolhe seminário internacional sobre justiça restaurativa ANG Governo e PAM assinam acordo para acabar com fome no país ANG Iniciados trabalhos da 5ª revisão anual dos projectos comunitários no país APS UN EXPERT DONNE LA RECETTE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU LEADERSHIP EN AFRIQUE ANG A Guiné-Bissau precisa de investir na formação dos seus produtores e agricultores », diz ministra de Agricultura e Florestas ANGOP FAO investe mais de USD 7 milhões para recuperação de resiliência APS UNE DÉLÉGATION DES ’’PANAFRICAINES’’ À LA 12E CONFÉRENCE DU PAP SUR LES DROITS DES FEMMES AIP Côte d’Ivoire-AIP / Caravane sur la sécurité routière : 125 casques offerts aux chauffeurs de taxis-motos et autres usagers de Béoumi APS « LE LEADERSHIP N’EST PAS UNE COMPÉTENCE MAIS PLUTÔT UNE APTITUDE’’ (EXPERTE)

Le pipeline international export du Niger-Bénin


  18 Septembre      59        Economie (6837),

   

Niamey ,18 sept (ANP)-le pipeline dont le président de la république Issoufou Mahamadou a inauguré la construction mardi 17 septembre à Koulélé (Agadem) est un ouvrage de fierté pour les nigériens.

Il permettra d’acheminer le pétrole brut du Niger au port de Sèmé où sera construite la station terminale. C’est à partir de ce port que le pétrole brut sera exporté vers le marché international.

Ce pipeline est le plus long en Afrique, soit au total de 2.085 Km. Ce qui va certainement attirer l’attention de tous les pétroliers du monde. Les travaux de construction de ce grand projet structurant vont démarrer entre décembre 2019 et janvier 2020 pour un délai d’exécution de deux (2) ans. La durée de vie du projet est estimée à 40 ans voire 70 ans selon les spécialistes du domaine. D’après le ministre du Pétrole M. Foumakoye Gado, ce pipeline traversera 5 régions au Niger à savoir Diffa, Zinder, Maradi, Tahoua et Dosso.

Il sera construit selon les normes internationales, avec les caractéristiques ci-après : une capacité de transport de 4,5 millions de tonnes par an, soit 35 millions de barils, capacité extensible par ajout de pompes supplémentaires ; un diamètre de 508 mm ou 20 pouces ; huit (08) stations de pompage y seront construites dont six (06) au Niger et deux (2) au Bénin ; une Station Terminale sera construite au port de Sèmè au Bénin.

Le pétrole brut y sera stocké avant son envoi au terminal par un pipeline maritime long de 15,4 km vers la bouée de chargement des tankers ; la station sera équipée d’un débit mètre pour le comptage du brut chargé ; trente-cinq (35) salles de vannes réparties entre les six stations au Niger seront installées. Un grand centre de maintenance et de réparation sera installé près de SORAZ à Zinder ; 1276 km de ligne de fibre optique sur la partie nigérienne du pipeline seront construites ; 1280 km de pistes sur l’emprise du pipeline seront réalisés.

En outre, sur les 1298 km en territoire nigérien, le pipeline permettra, selon le ministre du Pétrole, de développer des opportunités pour les collectivités locales, notamment dans les secteurs de l’énergie, de la communication, de l’hydraulique et de l’éducation.

«Si d’autres pays ont pu financer leur développement industriel à partir des excédents dégagés par leur agriculture, le Niger, à l’inverse, pourra financer son développement économique et social à partir des excédents dégagés par l’industrie minière et pétrolière. Source de malédiction ailleurs, compte tenu des guerres qu’ils suscitent, je veillerai à ce que les revenus qu’on en tire, parce que bien redistribués, contribuent à l’épanouissement des Nigériens notamment à travers l’accès à l’école, à la santé et à l’eau», a assuré le ministre Foumakoye Gado.

Auparavant, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine S.E Zhang Li Jun et le président de la CNODC, partenaire stratégique de ce présent projet ont indiqué qu’avec la réalisation de cette infrastructure pétrolière, le Niger occupera une place de choix dans le secteur du pétrolier en Afrique et dans le monde d’ici quelques années.

Il faut enfin noter que le Chef de l’Etat a, après avoir signé le livre d’or de la CNPC et visité l’infrastructure, décerné une distinction au président de la CNODC. A travers cette distinction, M. Wang Zhang Cai est élevé au grade de commandeur de l’ordre du mérite du Niger.

La cérémonie de lancement des travaux de ce pipeline s’est déroulée en présence du président de l’Assemble nationale ; des présidents des Institutions ; des membres du gouvernement ; du Gouverneur de la Région de Diffa ; des représentants du corps diplomatique ainsi que du président de la CNODC et du ministre béninois de l’Eau et des Mines.

Dans la même catégorie