APS ABDOULAYE DIOP SALUE ‘’L’AURA MORALE ET SPIRITUELLE’’ DE SAMBA DIABARÉ SAMB APS FATICK : RISQUE DE RUPTURE DE LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT DES MÉDICAMENTS DE LA PNA (RESPONSABLE) APS ABOULAYE DIOUF SARR SUR LE CHANTIER DU CENTRE DE SANTÉ DE AGNAM-CIVOL AGP Guinée/Syndicats : Des versions croisées sur les violences de Mamou AGP Kérouané -Agriculture : Joie et Espoirs à la campagne agricole 2019 AGP Dubréka-Infrastructures : Des pistes dégradées dans la commune rurale de Khorira GNA All roads will be made motorable- Professor Adei GNA Corruption can destroy all our efforts – Kpodo GNA NDC Volta inaugurates Zongo Caucus working committee ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies

Le préfet Lydie Déré Chabi Nah rassure les populations de Matéri de la détermination du gouvernement à leurs apporter le mieux être


  15 Novembre      34        Société (13194),

   

 

Porto-Novo, 15 Nov. 2018 (ABP) – A la faveur d’une séance tenue ce mercredi, à la mairie de Matéri dans le cadre de la tournée statutaire du préfet de l’Atacora, le maire Sorikoua Sambiéni, a plaidé auprès de l’autorité de tutelle, pour l’amélioration des conditions de vie de ses administrés.
Dans un élan de reconnaissance, le maire de Matéri, a d’abord dit sa gratitude au préfet pour sa sollicitude constante à l’endroit de la commune de Matéri, en matière d’assistance conseil, d’approbation des actes communaux et de visite de travail régulière à la commune en dépit de son calendrier souvent chargés.
A cette occasion, Sorikoua Sambiéni, s’est aussi fait le devoir de témoigner sa satisfaction au gouvernement de Patrice Talon pour les nombreuses actions entreprises pour le bien-être des populations de sa commune.
Egrenant les doléances de ses administrés, le maire, à travers le préfet, a, dans le secteur du transport, sollicité l’appui du gouvernement pour l’entretien courant des pistes rurales de la commune, l’aménagement et le bitumage des routes Tiélé -Matéri -Doga -frontière Togo longue de 46 km, Matéri -Cobly longue de 25 km et Tantéga- Gouandé longue de 24 km.
« Notre commune manque cruellement d’enseignants tant en quantité qu’en qualité, aussi bien, au niveau de la maternelle, du primaire que du secondaire », a notifié Sorikoua Sambiéni, avant de plaider pour que le déficit soit comblé.
Au niveau de la santé, il a souligné le besoin en infrastructures, en équipement et en personnel.
« La commune travaille à relever le défi des infrastructures et de l’équipement en espérant que l’insuffisance du personnel sera comblée », s’est voulu optimiste le maire.
En ce qui concerne la sécurité, l’autorité communale a souligné le manque de moyens roulants et la vétusté des bâtiments qui abritent les commissariats de la police républicaine, notamment à Matéri centre et à Dassari.
« Nous sollicitons votre haute autorité pour que ces deux unités soient dotées de véhicules adaptés au terrain pour remplir efficacement leur mission sans occulter la construction d’infrastructures, pour servir de lieux de travail aux agents et de cadres de vie appropriés pour leur responsable. », a souhaité le maire.
En dépit du recul des actes de banditisme, a fait remarquer le maire, il subsiste encore des cas de braquages, surtout nocturnes à domicile, particulièrement dans les villages et hameaux frontaliers au Togo et au Burkina-Faso.
D’où sa plaidoirie également pour l’ouverture des autres commissariats d’arrondissements et la création d’un camp militaire dans sa commune.
Au nombre des services déconcentrés de l’état mal lotis, le maire a énuméré le centre de promotion sociale et la recette des impôts. Qui aux dires de l’élu communal, se retrouvent dans les bâtiments vétustes et inappropriés et sans logement pour leur responsable.
Sorikou Sambiéni, a salué le mérite du Gouvernement dans le transfert des ressources du Fond d’appui au développement des communes (FADeC) et dans le suivi de l’utilisation judicieuse de ces ressources.
Tour à tour, les directeurs départementaux présents à cette tournée ont pris la parole pour rassurer, chacun dans son domaine, des actions déjà en cours, celles engagées et celles envisagées pour apporter des réponses pérennes à ces différentes préoccupations.
« Le gouvernement de son excellence Patrice Talon s’attèle au quotidien pour apporter de façon progressive des solutions efficaces et durables à ces problèmes que vous avez évoqué monsieur le maire », a certifié le préfet, Lydie Déré Chabi Nah, à la suite des directeurs départementaux.
Elle a réitéré son engagement et sa détermination au conseil communal et aux populations de Matéri à promouvoir la bonne gouvernance à la base pour le bonheur des citoyens de l’Atacora.

Dans la même catégorie