GNA Wa Airport opens for commercial flight operations GNA Former SSNIT Boss’ application for special leave thrown out MAP Sommet Climate Chance à Accra, avec la participation du Maroc AIP L’UE et Magic System sensibilisent à Bouaflé sur l’égalité entre l’homme et la femme AIP Renforcement des capacités : le secrétariat d’Etat à la rencontre des populations de Bingerville AIP Douaniers et contrôleurs du commerce en formation pour un contrôle optimal des produits illicites AIP Des agents de l’Education nationale se forment à la gestion optimale des écoles GNA « Hearts of Oak has the right to accept or reject an offer »- Joseph Esso GNA Ghanaians must help achieve road safety agenda 2020 GNA Geoscientists call for regulation of borehole drilling

Le PSD 2020-2030 de la région du N’zi adopté


  22 Septembre      13        Développement humain (155), Photos (3764),

   

Abidjan – Le plan stratégique de développement (PSD) de la région du N’zi comportant 37 projets dont le coût de réalisation est estimé à près de 35,3 milliards de FCFA, a été adopté lors de la troisième session du conseil, présidée samedi par le président Koffi N’guessan Lataille dont le rêve est de « donner envie de vivre » dans cette région.

Déclinaison locale des programme national de développement, le PSD 2020-2030 est un outil d’aide à la décision obtenue au terme d’un processus participatif qui a impliqué toutes les couches socioprofessionnelles du N’zi, a expliqué Koffi N’guessan Lataille.

Il a indiqué que le PSD met en exergue les potentialités socio-économiques et culturelles de la région. Il pose le diagnostic des contraintes et obstacles au développement et définit les aspirations des populations et les solutions envisageables

Au terme de la mise en œuvre à l’échéance 2030 de ce PSD qui identifie 20 domaines de développement, les populations de la région du N’zi doivent sentir un renforcement de la gouvernance territorial et la cohésion sociale, une accélération du développement humain et la promotion du bien-être social, un développement des infrastructures socio-économiques et une préservation de l’environnement ainsi qu’un renforcement des relations extérieures et la coopération décentralisée avec un point d’honneur sur la question l’eau potable, l’électricité et de voirie, a espéré Koffi N’guessan.

Le président du Conseil régional a souligné la nécessité pour la région de mobiliser des ressources additionnels évaluées à 73,55% du coût global du PSD, soit 26 milliards de FCFA. Proposant la création d’un groupe de contact en vue notamment d’initier des stratégies de mobilisation des ressources financières matérielles et logistiques.

Dans la même catégorie