MAP L’interaction entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et la Commission de l’UA au centre d’une réunion sous la Présidence marocaine du Conseil STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS GNA World Vision invests some US$1million in Kadjebi District for seven years GNA KATH oncology expansion project almost ready

Le tourisme et les voyages ont augmenté de 5,6% en 2018, contribuant à hauteur de 790 milliards de shillings et de 1,1 million d’emplois dans l’économie du Kenya (ministère)


  16 Avril      29        Economie (6431),

   

Nairobi, 16/04/2019 (MAP)- Le secteur du tourisme et des voyages au Kenya a réalisé une hausse de 5,6% en 2018, contribuant à hauteur de 790 milliards de shillings (7,90 milliards de dollars environ) et de 1,1 million d’emplois dans l’économie du pays, affirme mardi le ministère du Tourisme et de la Faune.

Cette performance, souligne le ministère dans un communiqué, dépasse la croissance moyenne mondiale de 3,9% et la moyenne de l’Afrique subsaharienne de 3,3%.

Avec plus de deux millions d’arrivées internationales, les touristes internationaux ont dépensé plus de 157 milliards de shillings au Kenya l’année dernière, représentant plus de 15% du total des exportations, précise le département du tourisme, en ajoutant que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Inde, la Chine et l’Allemagne étaient les plus importants marchés internationaux avec respectivement 11, 9, 6, 4 et 4%.

Combinés aux dépenses intérieures, les voyages et le tourisme ont représenté 8,8% du PIB du pays en 2018, contre 3,7% environ en 2017, relève la même source.

Le ministère a déclaré qu’une étroite collaboration avec des investisseurs privés et institutionnels, ainsi que des agences de conservation et de développement régional avait permis de gérer de manière prudente et durable le potentiel économique du secteur.

Le Kenya est actuellement la troisième économie touristique en Afrique subsaharienne après l’Afrique du Sud et le Nigeria, se vante le ministère du Tourisme et de la Faune, en assurant qu’il va se concentrer sur l’amélioration et la modernisation du secteur de la conservation de la faune et de la flore du pays. Le secteur du tourisme du pays dépendant à hauteur de 70 pc de la faune.

Dans la même catégorie