AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration


  26 Mai      23        Santé (1905),

   

Kinshasa, 26 mai 2019 (ACP).- L’épidémie de maladie à virus Ebola a atteint et dépassé samedi le cap de 1.900 cas au Nord-Kivu et en Ituri dans la partie Nord-Est de la RDC, près de 10 mois après avoir été déclarée officiellement, indique un communiqué du ministère de la Santé sur la situation épidémiologique de cette maladie parvenu dimanche à l’ACP.

Sur un total de 1903 cas enregistrés jusqu’au 25 mai 2019, il y a eu 1.809 cas confirmés au laboratoire et 94 cas probables. Selon la source, 1.270 décès ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie, dont 1.176 décès de cas confirmés et 94 décès de cas probables. Il y a eu également 492 personnes guéries.

Actuellement, 287 cas suspects sont en cours d’investigation. Ce rapport indique également que neuf  nouveaux cas confirmés d’Ebola été notifiés dans la journée du samedi 25 mai 2019, dont  quatre à Butembo, quatre à Mabalako et un  à Vuhovi dans la province du Nord-Kivu.

Il y a eu  aussi la validation de six cas probables dans la même journée du samedi. On note également dix nouveaux décès de cas confirmés dans le tableau épidémiologique de samedi, dont trois décès communautaires (deux à Mabalako et un à Butembo) et sept survenus aux centres de traitement d’Ebola (CTE), dont deux  à Katwa, deux  à Mabalako, deux à Butembo et un Beni au Nord-Kivu.

Le ministère de la Santé rappelle que le seul vaccin utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 20 mai 2018. Ainsi, la RDC a déjà vacciné 124.125 personnes parmi lesquelles 34.252 sont des contacts à haut risque (CHR), 60.832  sont des contacts de contacts (CC), et 29.041 sont des prestataires de première ligne (PPL).

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 60.609.307. A ce jour, 80 points d’entrée et de points de contrôle sanitaire ont été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

Dans la même catégorie