APS L’agence xinhua et alibaba expérimentent l’intelligence artificielle dans la production audiovisuelle ANP Prestations de serments de certains responsables des hautes juridictions ANP Le Chef de l’état reçoit l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite AIB Le gouvernement réfléchit sur une feuille de route pour lutter contre l’extrémisme AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé APS Fatick : de la drogue et d’autres produits illicites parfois saisis sur des véhicules administratifs et agents de l’etat (cheffe) APS le G7 réaffirme son engagement et sa disponibilité en faveur d’un dialogue social de qualité

LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR)


  22 Juillet      13        Politique (6458),

   

Saint-Louis, 22 juil (APS) – Le coordonnateur national de la
Convergence des cadres républicains (CCR), Abdoulaye Diouf Sarr,
réitère la nécessité pour les acteurs politiques de se mettre autour
d’une table pour discuter de problématiques telles que l’agriculture
et la gestion des ressources pétrogazières.

« En ce qui concerne la problématique de l’agriculture, la gestion des
ressources pétrolières et gazières, il faut que tous les acteurs se
mettent autour d’une table, pour trouver une solution favorable au
pays et pour l’intérêt de tous », a-t-il déclaré.

Abdoulaye Diouf Sarr, par ailleurs ministre de la Santé et de l’Action
sociale, participait à un panel organisé dimanche à Saint-Louis par la
coordination nord de la Convergence des cardes républicains (CCR),
affilié à l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir).

Outre le maire de Saint-Louis, Mansoura Faye, par ailleurs ministre du
Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale,
étaient présents à ce panel, plusieurs responsables du CCR venus de
Podor, Dagana, Louga et Saint-Louis.

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, le panel a permis aux cadres de l’APR « de
discuter et d’échanger sur les questions essentielles du dialogue
national, ainsi que la prise en compte des différentes préoccupations,
pour ensuite, assurer sa vulgarisation auprès des populations ».

Il note que des sujets comme le foncier, les ressources naturelles
ainsi que « la problématique de l’inclusion et de l’équité territoriale
et sociale, ont fait l’objet d’un grand intérêt lors des débats ».

Abdoulaye Diouf Sarr estime que la prise en charge des politiques
inscrites dans l’esprit général du dialogue national, « dans toute sa
globalité », peuvent contribuer à l’apaisement de l’espace politique
pour faciliter le développement durable.

Dans la même catégorie