APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé APS Fatick : de la drogue et d’autres produits illicites parfois saisis sur des véhicules administratifs et agents de l’etat (cheffe) APS le G7 réaffirme son engagement et sa disponibilité en faveur d’un dialogue social de qualité APS Négociations avec les enseignants : Mamadou Talla s’engage à respecter « ses’’ engagements AGP Boké : le Consortium SMB-Winning indemnise 102 personnes à plus de 8 milliards GNF AGP Conakry/Vers les élections législatives 2019 : les acteurs du comité inter-parties (CIP) en conclave GNA Safe Delivery App introduced to reduce maternal mortality GNA Invest in Africa, CIPS to enhance Procurement Skills of 50 SMEs

Les femmes exhortées au travail pour réussir dans la vie


  12 Juillet      17        LeaderShip Feminin (181), Photos (3578), Société (13168),

   

Abidjan, 11 juil (AIP)-Le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh,  a exhorté jeudi à Abidjan, les femmes au travail pour réussir dans la vie lors d’un échange de partages d’expériences dans le cadre du programme de leadership et mentorat pour la jeune femme, initiée par l’association Sephis en collaboration avec l’ambassade des Etats-Unis.

Selon le ministre des Affaires étrangères,  la réussite c’est atteindre un objectif qu’on s’est fixé grâce à des valeurs cardinales notamment le respect de l’autre dans sa différence et le respect de soi-même, l’honnêteté morale, le travail parce que les raccourcis rattrapent toujours. Pour lui,  il faut aimer le travail bien fait et persévérer dans l’effort.

Il a également souligné qu’il faut avoir des convictions et ses opinions, indiquant réussir dans la vie,  ce n’est pas seulement réussir sa vie professionnelle, il faut aussi réussir sa vie familiale, le socle, citant le premier président ivoirien, Félix Houphouët Boigny qui disait « celui qui ne peut pas diriger sa famille, ne peut pas diriger un Etat ».

Le diplomate a également souligné que pour réussir sa vie, il faut être ambitieux et apprendre à connaître ses faiblesses, ses forces, ses capacités ses défauts et ses qualités, renforcer ses points forts pour se donner une capacité à atteindre ses objectifs mais aussi avoir de la méthodologie,  l’esprit de synthèse, la capacité de décider vite  et une grande capacité d’écoute (…).

A sa suite des femmes diplomates du ministère des affaires étrangères ainsi que la chargée d’affaire de l’ambassade des Etats-Unis ont partagé leurs expériences de réussites.

Le programme  de leadership et mentorat pour la jeune femme est à sa deuxième édition. Il a pour but de cultiver l’esprit d’excellence des jeunes femmes leaders, aiguiser  et développer  leur leadership et les inspirer à travers des modèles  de réussite pour préparer la prochaine génération de femmes leaders.

Pour cette deuxième édition, 24 femmes provenant de neuf pays dont la Côte d’Ivoire bénéficient à Grand-Bassam, d’une formation intensive, animée par les partenaires  de l’association Séphis tels que l’Onu femmes, Unicef, IUGB. Sephis est une initiative d’une jeune ivoirienne, Séphora Kodjo Kouassi, qui a reçu  plusieurs distinctions pour ses actions  en faveur des jeunes femmes notamment  une reconnaissance de la fondation Obama et de l’Union africaine en 2018.

sdaf/ask

Dans la même catégorie