ANP Le Niger et le Luxembourg renforcent leur coopération ANGOP WHO and UNICEF reiterate support for routine vaccination in Angola ANGOP Football: Décès de Rui Jordão ANGOP OMS e UNICEF reiteram apoio à vacinação de rotina em Angola AGP Gabon : Biendi Maganga Moussavou représente le Gabon à la Conférence ministérielle de l’OMI en Espagne GNA Anyirawase CHPS Compound receives support from NaBCo GNA Withdraw the new pre-tertiary education bill from Parliament—CODDE GNA Government relentless in pursuit of GAF operational readiness- President GNA ‘Lets make conscious efforts to collect rainwater to reduce flooding in Africa’-UNESCO Officer ANG “Banda Larga para Todos em África requer investimentos de 100 mil milhões de dólares”, diz Banco Mundial

Les jeunes appelés à mieux réfléchir pour impacter sur les politiques publiques de l’emploi


  10 Août      36        Emploi (167),

   

Kinshasa, 10 août 2019 (ACP)- Le conseiller du Président de la République, Hubert Tshiswaka a invité, le week-end, les jeunes à porter leurs raisonnements en dehors des sentiers battus en vue de trouver des stratégies pouvant impacter et influencer sur les politiques publiques en matière d’emploi, lors de la clôture du forum des jeunes sur l’«Analyse des politiques publiques et leur impact sur le processus d’autonomisation des jeunes en RD Congo », organisé par l’ONG « Habari RDC », à l’hôtel « KinPlaza » dans la commune de Gombe.

« Les jeunes doivent user de la révolution intellectuelle pour devenir des laboratoires afin de contribuer à la construction de la nation », a-t-il souligné.

Intervenant à propos de l’emploi des jeunes en RDC, Sylvie Malukisa de l’organisation « MANTECH Congo », a fait savoir que les réformes du système éducatif devraient être une des priorités pour pouvoir permettre aux jeunes de se distinguer et d’être compétitifs sur le marché de l’emploi.

Elle a présenté trois défis majeurs de l’entreprenariat qui devraient être améliorés pour un développement harmonieux, à savoir, l’éducation, les infrastructures et la mise en place d’un plan stratégique de développement.

La présidente de l’association « Afriyan RDC », Laurence Kabasele qui a, de son côté, réfléchi sur les défis et perspectives de la situation de la jeunesse, de la santé et du développement en République Démocratique du Congo, a mis l’accent sur le fait que chaque secteur devrait être réformé pour l’amélioration des conditions des citoyens congolais. »

Ce forum de deux jours cérémonie a rehaussé de la présence de plusieurs invités, à savoir des hommes politiques, des entrepreneurs, des acteurs de la société civile ainsi que des jeunes de divers horizons, rappelle-t-on. ACP/ZNG/Wet

Dans la même catégorie