ACP Ebola : 2.927 cas avec 1.961 décès et 877 guérisons enregistrés au Nord-Est de la RDC jusqu’au 21 août ACP La production d’arachides augmentée de 32.673 tonnes entre 2010-2015 ACP Reprise du flux migratoire à la frontière de la Ruzizi entre le Rwanda et la RDC ACP Plaidoyer pour la relance des travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende ACP Le secrétaire général de l’ONU en visite bientôt dans l’Est de la RDC ACP MCPD pour la gratuité de l’éducation de base en RDC ACP L’éducation demeure le meilleur héritage à léguer à la jeunesse, selon Emery Okundji ACP Jeanine Mabunda échange avec les caucus des députés du Sud-Kivu et Maniema sur Ebola et l’insécurité AGP Gabon : La CEEAC en possession de son nouveau siège ANGOP Basketball: Angola face Czech Republic

Les lauréats de la 26ème édition de la compétition nationale de récitation du noble Coran récompensés à Djougou


  23 Avril      31       

   

Porto-Novo, 22 Avril. 2019 (ABP) -Démarrée depuis mardi dernier, la 26ème édition de la compétition nationale de récitation du Coran  a connu son épilogue ce samedi, à la mosquée centrale de la ville de Djougou, à travers la distinction de plusieurs lauréats en présence des autorités religieuses et politico-administratives venues pour la circonstance.
Estimés à une centaine, ces récipiendaires ont reçu chacun une enveloppe financière, un tapis de prière, un Coran, des pagnes et bien d’autres lots. En plus de ces cadeaux, les deux premiers hommes à savoir Alpha A. Samadou Ousmane de Djougou et Zoubérou Ahamed de Malanville ont eu chacun, une moto-dame neuve.
Quant à la femme distinguée première, Souwéïbatou Abdoul Wahab de Cotonou, outre les cadeaux que chaque lauréat a reçus, elle a encore gagné une Télévision et une coupe. Aussi faut-il préciser que le premier dans le rang des hommes a également obtenu une coupe.
L’objectif de cette compétition, dira Moustapha Malick, Professeur en théologie, c’est d’amener les jeunes musulmans à mémoriser le Saint-Coran et pouvoir également  mettre en application ces versets. Car, soutient-il, « le Coran c’est un code qui guide le musulman dans les prières ».
La simple lecture du Coran a une grande bénédiction a renchéri Moutarou Aboudoul-Wassiou, porte-parole du président du centre suprême de récitation du Coran de Djougou. « Le mémoriser nous fait alors gagner un niveau élevé dans le Paradis », a-t-il laissé entendre.
A cette occasion, le théologien Moustapha a prié pour que la prochaine édition connaisse un plus grand nombre de lauréats.
ABP/BYS/CG

Dans la même catégorie