APS DROITS D’AUTEUR ET DROITS VOISINS : UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DE LA SODAV APS Sénégal: DES ÉQUIPEMENTS OFFERTS À DES ASSOCIATIONS SPORTIVES DE LA RÉGION DE MATAM AIP Côte d’Ivoire: Des étudiants ivoiriens de l’EAMAU reçoivent leurs parchemins AIP Côte d’Ivoire: Deli Mamadou, coordonnateur départemental du RHDP à Biankouma AIP Côte d’Ivoire: Le préfet de Dimbokro appelle à la mobilisation pour faire de la visite du président Ouattara « un véritable succès » AIP Côte d’Ivoire: Plusieurs infrastructures en réhabilitation à Dimbokro AIP Côte d’Ivoire: Joseph Séka Séka s’enquiert des difficultés dans la réalisation du projet pilote REDD+ Les travaux de réhabilitation du trésor public de M’Bahiakro arrêtés AIP La MATCA fête ses 30 ans en novembre à Abidjan AIP Des journalistes ivoiriens en Chine pour des formations et des voyages culturels

Les ministres française et allemande des Armées en visite au Mali


Bamako, 12/11/2018 (MAP)- La ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, sont en visite lundi à Bamako pour examiner des questions portant sur l’application de l’accord de paix au Mali et la force du G5 Sahel.

« Il faut la coopération avec les différents groupes qui ont souscrit à cet accord de paix afin qu’on progresse », a déclaré Mme von der Leyen, dont le pays participe à la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maïga.

« On a besoin d’avoir la connaissance et l’expérience des Maliens en ce qui concerne les conflits, qui sont non seulement des conflits avec des terroristes et la criminalité organisée, mais aussi des conflits entre différents groupes ici dans ce pays », a souligné la ministre allemande.

Arrivée dimanche soir à Bamako pour assister notamment à la prise de commandement par l’Allemagne de la Mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM), Mme von der Leyen a été rejointe lundi après-midi par Mme Parly.

« Nous souhaitions pouvoir nous retrouver au Sahel, où l’Allemagne est présente, sous des formes différentes de la France mais complémentaires », a déclaré Mme Parly à la presse.

« Cette passation de commandement était une très bonne opportunité », a souligné la ministre française, qui rencontrera après cette cérémonie M. Maïga.

Les deux ministres s’entretiendront ensuite avec le général mauritanien Hanena Ould Sidi, commandant de la force conjointe du G5 Sahel, organisation régionale regroupant la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Dans la même catégorie