AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Les opérateurs miniers appelés à se conformer à la loi


  18 Août      15        Environnement/Eaux/Forêts (1253),

   

Kinshasa, 18 Août 2019(ACP)- Les participants à l’atelier de publication des rapports d’études dans les domaines minier, agricole et environnemental, ont recommandé aux opérateurs miniers artisanaux à se conformer à la loi et à adhérer aux coopératives pour plus de productivité et au renforcement de leurs activités, à l’issue de deux jours de réflexion autour de trois secteurs importants de la vie nationale à l’hôtel Béatrice à Gombe.

Dans le domaine minier, ils ont demandé la mise sur pied d’une mission de validation et de qualification de service géologique des sites miniers et leur pérennisation, valider les sites miniers non valides et non qualifiés pour le contrôle des recettes, la reprise des pourparlers sur la suppression unilatérale de Basket Fund par le ministère des Mines, alors qu’il a fait preuve de beaucoup de réalisations sur terrain en faveur des communautés locales.

Ce fonds est à la base de nombreux litiges exigeant un audit externe et une auto-évaluation des parties prenantes.

La cartographie des sites miniers s’avère obligatoire selon les délégués à l’atelier sur les cinq études menées par la CERN/CENCO, la cession des sites dormants à certains creuseurs artisanaux sur des aires concédées.

Abordant le domaine de l’agriculture, ils ont demandé la réhabilitation des inspecteurs agricoles et le renforcement des capacités, la redynamisation des coopératives agricoles, la révision du plan d’investissement agricole, la mise en place d’une politique de gouvernance agricole cohérente.

Ils ont également proposé les services rendus par CDI Bwamanda et du Service national(SN) comme modèle dans l’encadrement et l’accompagnement des paysans, notamment dans la production et la vente des produits agricoles, le service de cantonniers pour les routes des dessertes agricoles.

L’environnement a été aussi le point important de l’atelier pour lequel ils ont recommandé de se référer aux recherches scientifiques existantes, la gestion des déchets et des immondices et la lutte contre les érosions, la pollution des eaux par les activités minières.

Ils ont mis en garde contre l’usage de mercure surtout à l’Est du pays pour de ses conséquences sanitaires particulièrement les enfants peuvent par la suite subir le retard mental.

Le secrétaire exécutif de la Commission épiscopale pour les Ressources naturelles (CERN/CENCO), Henri Muhiya les a invités tous à la prise de conscience collective en vue de relever le défis de l’incohérence entre l’abondance des richesses du sous-sol et la grande pauvreté des congolais et à prendre en main la destinée du pays.

Le délégué de CORDAID a lancé un appel à la conscience de redevance et de la restauration du contrat social en vue d’éliminer la fragilité dans la vie des Congolais, une problématique de tous les enjeux, ce qui justifie leur appui à la CENCO.

ACP/

Dans la même catégorie