AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Les précisions de l’armée sur certaines images circulant sur les réseaux sociaux


  24 Mai      30        Securité (1162),

   

Kinshasa 24 mai 2019 (ACP).- « Face à certaines images circulant ces derniers temps sur les réseaux sociaux, les Forces armées précisent que le pays avait été attaqué par des hors-la-loi se réclamant de Mukungubila en 2014 », a indiqué le commandant du Service de communication et d’information des forces armées (SCIFA), le général major Léonard Richard Kasonga, porte-parole de l’armée.

Dans leur folie, ces gens avaient attaqué la RTNC, le Palais du peuple, l’Etat-major général (EMG) de l’armée et l’aéroport international de N’Djili dans la capitale ainsi que d’autres cibles à l’intérieur du pays notamment à Kindu, à Lubumbashi et à Likasi, a indiqué le porte-parole de l’armée qui a rappelé qu’il avait été enregistré des morts lors de ces attaques y compris au sein de l’armée dont un général avait succombé à l’EMG.

Pour rétablir l’ordre public, a-t-il dit, les forces de sécurité, l’armée et la police, avaient été déployées rapidement et avaient neutralisé les hors-la-loi avec tout le professionnalisme requis.

Au-delà des forces de l’ordre, tous les corps des victimes avaient été amenés à la morgue de l’hôpital général pour identification avant d’être inhumés dans des conditions de dignité.
Par ailleurs, si par hasard on trouve dans le chef d’un militaire des propos inappropriés dans la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, ce dernier sera soumis à la rigueur de la loi et n’aura qu’à s’en prendre à lui-même, a-t-il prévenu.

Enfin, les forces armées tiennent à préciser qu’elles ont pour mission la protection de la population et de ses biens, des institutions légalement établies, de l’intégrité territoriale et des frontières nationales, a encore rappelé le commandant SCIFA précisant que les FARDC sont une armée nationale, républicaine et apolitique résolument engagée au service de la population congolaise.

Dans la même catégorie