ACAP Le président Touadéra lance les travaux de construction d’une base logistique pour l’armée centrafricaine AGP Boké-circulation : La voirie urbaine dans un état de dégradation poussée ! AGP Guinée forestière : la circulation routière interrompue entre Yomou et Nzérékoré AGP Boké-Education : Le Ministre des Mines Offre des cadeaux aux lauréats des examens nationaux AGP Boké : la 2ème édition du FOJEK parle du Développement Communautaire et la création des richesses GNA MMDAs urged to take keen interest in the success of GPSNP GNA Government to upgrade Binaba Health Centre to PolyClinic GNA Bank of Ghana revokes licences of 23 Savings and Loans Companies APS Le retard des pluies ’’ne va pas considérablement affecter l’hivernage’’ (ministre) MAP Somalie : Quatre terroristes d’Al-Shabaab, dont une femme, abattus à Mogadiscio (police)

Les sucriers kényans pointent du doigt les effets des importations massives sur la chute des prix et l’effondrement du marché local du sucre


  6 Octobre      31        Agriculture (723), Economie (6086),

   

Rabat, 06/10/2018 (MAP)- Les sucriers au Kenya pointent du doigt les importations massives de la denrée qui ont fait chuter les prix et risquent de causer l’effondrement du marché local du sucre, rapporte samedi le Business Daily Africa.

L’afflux du sucre bon marché a conduit, en effet, à un surplus sur le marché local et a fait chuter le prix du sac de 50 kg, de 6.200 shillings à 4.500 shillings, durant ces dix derniers jours, selon le journal.

« Si cette tendance se poursuit, le marché s’effondrera et le prix du sucre local baissera drastiquement », avertit Bernard Otieno, directeur général d’une compagnie sucrière, cité par le journal.

Il a ajouté que si cette diminution est une bonne nouvelle pour les consommateurs, elle met toutefois les compagnies déjà inefficientes dans leurs processus de production dans la difficulté d’écouler leurs stocks, et risque d’empiéter sur leurs marges bénéficiaires.

Le Kenya possède 14 usines de production de sucre, d’une capacité cumulée de 650.000 tonnes. Le pays devrait produire entre 420.000 et 450.000 tonnes de sucre, cette année, selon les prévisions du directoire du sucre.

Dans la même catégorie