AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Les vétérinaires remettent un plan stratégique sur la riposte de la MVE au Pr Muyembe


  24 Août      10        Société (13182),

   

Kinshasa, , 24 Août 2019 (ACP).- Le Centre interdisciplinaire de gestion de risque sanitaire (CIGERS) supervisé par des médecins vétérinaires et les experts du ministère de l’Agriculture, pèche et élevage, de l’Environnement et du développement rural, sous la coordination du Pr Justin Masumu, ont remis, vendredi à l’Institut national de recherches biomédicales (INRB), au Dr Jean Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique de la riposte à la maladie à virus Ebola (MVE), le plan stratégique multisectoriel de riposte contre cette épidémie dans secteur animal.

Selon le Pr Masumu, ce plan stratégique a été élaboré pour accompagner l’équipe internationale de la riposte dans le secteur animal étant donné que cette maladie tire son origine chez les animaux et dans la faune sauvage.

Il a également l’objectif de travailler en synergie avec l’Institut national de recherches biomédicales (INRB) en vue de renforcer les capacités de surveillance de la MVE.

Dans ce plan stratégique, a-t-il dit, les médecins vétérinaires de CIGERS ont établi des mesures préventives pour les familles qui vivent de la chasse. « Nous avons proposé qu’il y ait la distribution des kits d’élevage à ces familles qui vivent de la chasse et un encadrement avec la distribution d’aliments pour bétails aussi avec des produits pour qu’ils arrêtent de chasser pendant la l’épidémie et se contenter des animaux domestiques », a souligné le Pr Justin Masumu, coordonnateur de CIGERS.

Dans la même catégorie