AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

L’OBSERVATION ÉLECTORALE, « FACTEUR DE STABILITÉ ET DE PAIX » (DOUDOU NDIR)


  17 Septembre      17        Politique (6877),

   

Dakar, 17 sept (APS) – Le déploiement des missions d’observation
électorale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de
l’Ouest (CEDEAO) est « un facteur de stabilité et de paix », a déclaré
mardi, Doudou Ndir, le président de la Commission électorale nationale
autonome (CENA).

« Vous savez que l’observation électorale dans nos pays
particulièrement en Afrique de l’Ouest est un facteur de stabilité et
de paix. Les élections doivent se dérouler dans une ambiance apaisée.
On ne peut pas organiser une élection dans un contentieux. Sur ce, la
mission d’observation de la CEDEAO a opté pour des élections
crédibles », a-t-il dit.

Il s’exprimait en marge d’un atelier portant sur « La révision et
l’évaluation du déploiement des missions d’observation électorale à
long terme (MOELT) dans les Etats membres de l’organisation
sous-régionale ». Cette rencontre organisée par la Division de
l’assistance électorale (DAE) de la CEDEAO se poursuivra jusqu’à
vendredi.

Prenant part à cette rencontre, le chef de la division assistance
électorale de commission de la CEDEAO, Francis Oké, est revenu sur
l’origine de ces missions d’observation électorale à long terme.

« Cette mission a été expérimentée pour la première fois en
Guinée-Bissau en 2014 dans le but d’améliorer juste la qualité des
rapports en matière d’observation faite par la CEDEAO », a expliqué M.
Oké.

Il a par ailleurs précisé que « ces missions sont composées par des
experts dans différents domaines et qui font des analyses afin de
prévenir le président de la CEDEAO pour des mesures à prendre avant,
pendant et après le scrutin ».

Le représentant de l’Union Européenne (UE), Vincent Okaele a d’abord
« magnifié la politique de maintien de la paix menée par la CEDEAO en
Afrique Subsaharienne », avant d’annoncer que « l’UE va continuer
d’appuyer les commissions électorales ».

Dans la même catégorie