ANP 678 agents électoraux en formation d’enrôlement de fichiers biométriques pour les régions de Tahoua et Agadez AGP Gabon/Projet de la Transgabonaise : «les financements sont déjà bouclés» (Porte-parole de la Présidence) ANGOP Tanzanie: Les Chefs d’État de la SADC signent des accords ANGOP Acidentes de viação causam 182 mortos em Angola ANGOP Jogos africanos: Judo angolano conquista bronze AGP Gabon : Des responsables religieux transmettent un mémorandum pour la réconciliation nationale au Premier ministre ANGOP Le ministre des Relations extérieures à Washington ANG José Mário Vaz promete anunciar seu futuro político nos próximos dias ANG Directores-gerais da TGB e INACEP suspensos das suas funções ANG PRS discorda com correção do caderno eleitoral

L’UAR VEUT MAINTENIR LES DROITS DE RETRANSMISSION DES CAN 2019 ET 2021 « À UN NIVEAU ABORDABLE » (DG)


  23 Avril      27        Sport (2486),

   

Dakar, 23 avr (APS) – L’Union africaine de radiodiffusion (UAR) travaille à maintenir les coûts des droits de retransmission de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 et 2021 à « un niveau abordable », a indiqué mardi à Dakar son directeur général Grégoire Ndjanka. « L’UAR n’a pas pour vocation de faire augmenter les coûts de la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2023.

Si nous avons décidé d’entrer dans la bataille, c’est pour faire maintenir les coûts à un niveau abordable. Nous ne sommes pas des commerçants », a-t-il dit.

S’exprimant en conférence de presse, Grégoire Ndjanka a confirmé que le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait attribué à l’UAR la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2021.

Selon le DG de l’UAR, son organisme va commercialiser les droits de retransmission de la CAN aux chaînes prêtes à diffuser la CAN et les autres compétitions de la CAF, comme la CAN U 17, U20, CHAN, entre autres.

« Je n’ai pas un package pour la CAN. Il faut faire la promotion du football, de tout le football. Je ne voudrais pas donner de droits aux gens qui se comporteraient en pirates. Ils viennent vous dire : +je veux la CAN+, et après la CAN c’est fini. Il y a une éthique derrière tout cela. C’est pour cela qu’on nous a donné les droits de la CAN », a-t-il fait savoir.

« Nous vendons un package, nous mettons un package à la disposition de ceux qui vont acquérir les droits », a précisé le DG de l’UAR qui se prévaut en la matière d’une ’’éthique’’ relativement à la nécessité de contribuer à la promotion du football africain.

Dans la même catégorie