MAP L’exposition « Trésors de l’Islam en Afrique, de Tombouctou à Zinzibar », un projet à portée identitaire et civilisationnelle (Lahjomri) MAP Communiqué du Ministère de la justice ANP Le chef de l’État reçoit la Représentante du secrétaire général de L’ONU pour la Guinée Bissau APS MAGAL DE TOUBA : 703 INDIVIDUS ARRÊTÉS POUR DIVERSES INFRACTIONS (POLICE) APS A TOUBA, L’ACMU VULGARISE SES OFFRES APS ALIOUNE SARR ÉVOQUE DES PISTES DE RELANCE DU PÔLE SINE SALOUM ACAP Quatorze éléments armés appréhendés à Birao par la MINUSCA remis à la justice NAN World Food Day: Expert advocates increased funding of agric to create jobs NAN Buhari inaugurates 2020 Armed Forces Emblem with N10m donation ANP Le Niger se dote d’une loi réprimant les infractions relatives au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction

MADRID ANNONCE 84 MILLIARDS DE FRANCS CFA POUR LE FINANCEMENT DE PROJETS


  16 Septembre      12        Coopération (901), Diplomatie (548), Politique (6818),

   

Dakar, 16 sept (APS) – L’Espagne a présenté au Sénégal un programme de
coopération auquel elle promet d’apporter 84 milliards de francs CFA
pour la période 2019-2023, a constaté l’APS, jeudi, à Dakar.

Ce montant représente ‘’près de 125%’’ du financement alloué aux
projets de la coopération espagnole au Sénégal de 2014 à 2018, selon
l’ambassadeur d’Espagne, Alberto Virella.
Il a parlé d’‘’une augmentation significative’’ à propos des 84
milliards de francs CFA prévus pour ce programme de coopération
quinquennal, qui a été présenté à des officiels sénégalais dont le
ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé, et
le secrétaire général du ministère de l’Economie, du Plan et de la
Coopération, Pierre Ndiaye.

La signature du ‘’cadre’’ de coopération prévu entre les deux pays
pour les cinq prochaines années est prévue le 10 octobre prochain à
Madrid, selon la partie espagnole.

Le programme de coopération sera signé en présence du ministre
sénégalais de l’Economie, du Plan et de la coopération Amadou Hott, et
du ministre espagnol chargé des Affaires étrangères, de l’Union
européenne et de la Coopération, Josep Borrell.

Une partie du financement prévu sera octroyée au Sénégal en guise de
don, a annoncé l’ambassadeur d’Espagne, précisant que 39,5 milliards
de francs CFA seront octroyés par son pays pour cette rubrique.

’’Cette augmentation découle des excellentes relations entre les deux
pays et de l’intérêt pour l’Espagne [de soutenir] le Sénégal au cours
de la seconde phase du Plan Sénégal émergent’’, a expliqué M. Virella.

L’Espagne prévoit d’‘’apporter une valeur ajoutée en matière de
gestion des déchets solides et des énergies renouvelables’’ au
Sénégal, a-t-il ajouté, assurant que ces deux secteurs font partie des
’’actions prioritaires’’ pour la coopération espagnole au Sénégal.

Même si aucune partie du pays n’est considérée comme étant une
priorité sur les autres, ‘’la zone septentrionale du pays
(Saint-Louis, Matam et Louga), et la (…) Casamance (sud) concentrent
la majeure partie de l’aide espagnole au Sénégal’’, a souligné
l’ambassadeur d’Espagne.

Le développement rural, l’éducation, la santé et la gouvernance sont
les domaines dans lesquels intervient l’Espagne, qui contribue à la
réalisation de 105 fermes familiales ‘’Natangué’’ dans le sud du
Sénégal, selon Alberto Virella.

’’Ces fermes ont permis l’insertion des jeunes dans des exploitations
favorables à des activités de production, en toute saison, dans les
régions de Ziguinchor Kolda et Sédhiou (sud), grâce à la maîtrise de
l’eau’’, a souligné Moussa Baldé, le ministre de l’Agriculture et de
l’Equipement rural.

’’Notre [coopération] avec l’Espagne est aujourd’hui plus que
stratégique et constitue un exemple de partenariat très dynamique’’,
a-t-il ajouté.
SMD/ESF/OID

Dans la même catégorie