ANP 678 agents électoraux en formation d’enrôlement de fichiers biométriques pour les régions de Tahoua et Agadez AGP Gabon/Projet de la Transgabonaise : «les financements sont déjà bouclés» (Porte-parole de la Présidence) ANGOP Tanzanie: Les Chefs d’État de la SADC signent des accords ANGOP Acidentes de viação causam 182 mortos em Angola ANGOP Jogos africanos: Judo angolano conquista bronze AGP Gabon : Des responsables religieux transmettent un mémorandum pour la réconciliation nationale au Premier ministre ANGOP Le ministre des Relations extérieures à Washington ANG José Mário Vaz promete anunciar seu futuro político nos próximos dias ANG Directores-gerais da TGB e INACEP suspensos das suas funções ANG PRS discorda com correção do caderno eleitoral

Mali: appuie de la BAD pour l’amélioration de la résilience des populations du bassin du Niger


  10 Mai      71        Economie (6105),

   

Bamako, 10/05/2019 (MAP)- Le Mali et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont signé, vendredi à Bamako, trois accords de don, d’un montant global de 7,33 milliards de FCFA relatifs au financement du Programme Intégré de Développement et d’adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Fleuve Niger (PIDACC).

Ces accords ont été paraphés par le Premier ministre malien Chef du Gouvernement, ministre de l’Economie et des Finances Boubou CISSE et le Responsable Pays de la Banque Africaine de Développement au Mali Mme Haly Louise DJOUSSOU-LORNG, selon la Primature malienne.

« Par ces trois accords de financement que nous venons de signer, la Banque Africaine de Développement vient de confirmer, une fois de plus, son adhésion et son soutien aux politiques et stratégies de développement du Gouvernement de la République du Mali, contribuant indéniablement à la mise en œuvre réussie de notre nouveau Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) et de son plan d’actions pour la période 2019 -2023, notamment l’axe stratégique n°4 : Protection de l’environnement et renforcement de la résilience au changement climatique », a déclaré le Premier ministre lors de la cérémonie de signature.

D’un coût total de 122 milliards FCFA, le PIDACC a pour objectif d’améliorer la résilience des populations du bassin du Niger et de sauvegarder des écosystèmes du fleuve. C’est un programme qui couvre 9 pays dont le Mali et aura un impact sur la vie d’environ 4 millions de personnes.

Les zones bénéficiaires du programme sont les régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal et les principaux résultats attendus portent notamment sur le traitement et la gestion durable de 100 000 hectares de terres dégradées pour réduire le processus d’ensablement du fleuve Niger et la construction et réhabilitation des ouvrages hydrauliques à buts multiples pour mobiliser environ 75 millions de m3 (mètres cubes) d’eau par an pour des activités agropastorales.

Il est question aussi de la facilitation de l’accès aux technologies résilientes à 100 000 producteurs, la création de 15 000 emplois pour les jeunes et la mise en place d’un Fonds régional d’adaptation aux Changements climatiques.

Ce fonds financera de manière pérenne les actions de préservation des écosystèmes et d’adaptation aux changements climatiques des populations du bassin du fleuve Niger.

Dans la même catégorie