AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Mamou : un accusé écope de 5 ans de réclusion criminelle


  24 Mai      20        Société (13182),

   

Mamou, 24 mai (AGP) – L’audience criminelle du Tribunal de première instance (TPI) de Mamou, du mercredi 22 mai 2019 a jugé trois (3) cas. Avec des accusés poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ; de viol, tentative d’évasion, complicité ; et, viol suivi de pédophilie.

Le premier dossier concerne Mamadou Saliou Dialllo détenu pour avoir lapidé Souleymane Bah, le 30 janvier 2019 à Tamagaly sous préfecture de Konkouré située à 23 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou. Une lapidation ayant entraîné la mort de Souleymane Bah au cours de son évacuation vers l’un des CHU de Conakry.

A la barre, l’accusé a plaidé coupable. Pour lui, il a agit « en légitime défense » puisque la victime et quatre (4) autres de ses amis l’avaient attaqué loin des habitations.

Dans sa réquisition, le ministère public a retenu contre Mamadou Saliou Bah une peine de cinq (5) de réclusion criminelle avec le payement d’une amende de 3 400 000 GNF à la partie civile.

Quant au président du TPI, il a mis l’affaire en délibéré pour une sentence qui sera prononcée le 29 mai prochain.

Le second dossier concerne Abdoulaye Condé alias « Baben » et Mamadou Saliou Barry  alias « Ricros », accusés de viol sur N.Y.T apprentie coiffeuse, domiciliée au quartier Pétel, commune urbaine de Mamou.

D’après les déclarations des deux parties, il a été constaté que la « victime » sortait avec Mamadou Saliou Barry alias « Ricros ». Partant, le tribunal a déclaré les deux accusés non coupables des faits de viol et de complicité de viol.

Ainsi, Abdoulaye Condé alias « Baben » a été acquitté et Mamadou Saliou Barry alias « Ricros » par contre, a été retenu dans les liens de la prévention pour tentative d’évasion. A ce titre, il a écopé de 7 mois de prison dont deux mois de sursis.

La troisième affaire a concerné Mamadou Aliou Bah, âgé d’environ 30 ans ; il est poursuivi pour viol suivi de pédophilie. Un acte commis sur une élève d’une école coranique, domiciliée à Woulounta, dans le district de Tamagaly, sous préfecture de konkouré.

Le président du TPI a condamné Mamadou Aliou Bah à 18 mois d’emprisonnement dont 3 mois de prison ferme et 15 mois assortis de sursis et au payement de 500 000 GNF d’amende à la victime.

Dans la même catégorie