AIP Côte d’Ivoire/ Des professionnels des médias se forment sur la communication des risques liés aux événements de santé publique AIP Côte d’Ivoire/ Le comité éditorial de l’AIP tient sa première réunion AIP Côte d’Ivoire/ Des vivres à des familles désœuvrées à Anyama ACP Vers le lancement des travaux de réhabilitation de l’usine d’eau potable à Kananga ACP L’abbé Nekwa Lumbu nommé à la tête de la coordination  des écoles catholiques du diocèse de Matadi ACP Guy Matondo, ancien ministre provincial en charge des Finances transféré à la prison centrale de Makala ACP Les vétérinaires remettent un plan stratégique sur la riposte de la MVE au Pr Muyembe ANP L’hôpital Lamordé dénommé hôpital Amirou Boubacar Diallo ANP Le Conseil des Ministres adopte le décret portant modalités d’application du régime de l’état civil au Niger. GNA More than 5, 000 delegates to vote in Western North Region

MANSOUR FAYE DÉBALLE UN « PAQUET D’ENGAGEMENTS » SUR DES OUVRAGES À RÉALISER À THIÈS


  16 Juillet      14        Société (12580),

   

Thiès, 16 juil (APS) – Le ministre du Développement communautaire, de
l’Equité sociale et territoriale, Mansour Faye, a annoncé mardi dans
la cité du rail un « paquet d’engagements », en termes d’infrastructures
routières et de base, dont les travaux devront être lancés dans la
région de Thiès, d’ici la fin de l’année 2019.

Ces ouvrages sont prévus à Joal, à Pire, dans les communes de Notto et
Pambal, ainsi que dans la zone des Niayes, a annoncé Mansour Faye, au
terme d’un CRD spécial à la gouvernance de Thiès. L’axe
Ngandiouf-Ndande est aussi concerné.

La rencontre visait à échanger avec les acteurs et à faire connaître
les outils opérationnels mis en place par le président de la
République, à travers un « cadre cohérent » qu’est le ministère du
Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.

Dans la ville de Pire, le président de la République, Macky Sall avait
pris l’engagement de réaliser quelques tronçons à travers le programme
Promovilles, a relevé le ministre.

Il a ajouté : « aujourd’hui, nous avons pris l’engagement sur quatre
tronçons d’en réaliser au moins deux à travers les reliquats des
financements obtenus soit à travers la BAD ou la BID », dont les
programmes sont en cours de réalisation.

Le ministre a annoncé que des études qui ont été réalisées par
l’AGEROUTE à Joal, seront reprises, pour prendre en compte la
réalisation de quelques tronçons. Mansour Faye assure avoir donné des
« instructions fermes » pour des « réalisations concrètes » à travers ces
deux engagements.

La nouvelle commune de Pambal sera dotée à travers le PUDC d’un hôtel
communautaire, pour lui servir d’infrastructure d’accueil, a-t-il
poursuivi. La jeune collectivité disposera aussi d’un tronçon de route
de 19km.

Le maire de Pambal Cheikh Tidiane Dionne, a souligné la portée
économique et sociale de ce tronçon, en ce sens qu’il permettra
d’évacuer la production de la zone, mais aussi du fait que l’axe est
très fréquenté par les personnes qui se rendent au Gamou annuel de
Tivaouane.

La piste Ngandiouf-Ndande, compris dans un programme financé par la
BID, sera réalisée, tout comme Keur Mbir Ndao dans la commune de Notto
et à Notto-même, disposeront d’infrastructures.

A Notto, il est prévu une infrastructure hydraulique et des édifices,
grâce à des financements déjà trouvés, a-t-il annoncé.

Le PUDC a reçu l’instruction de réaliser des pistes, qui vont démarrer
dans la zone des Niayes, notamment vers Darou Khoudoss (département de
Tivaouane), a assuré Mansour Faye. Le Nord du pays, notamment le
département de Dagana bénéficiera aussi de ces pistes de production,
a-t-il annoncé.

Ces pistes de production devront aider à évacuer les produits
maraîchers provenant des exploitations de la zone.

Toutes ces infrastructures annoncées devraient être lancés avant la
fin de l’année 2019, a-t-il noté, précisant que les financements sont
bouclés et que pour certains de ces projets, les entreprises ont déjà
été choisies.

« Généralement, c’est des travaux qui prennent au maximum 18 mois »,
a-t-il précisé.

Le ministre en charge du Développement communautaire relève que les
« retards » accusés par certains programmes, notamment Promovilles,
« seront corrigés dans l’avenir ».

Selon lui, des solutions sont « en train d’être trouvées » avec le
ministère de Finances, afin de surmonter les retards liés au paiement
des entreprises.

Dans la même catégorie