Inforpress Directora Nacional da Educação destaca importância do “Selo de Qualidade em Educação” na melhoria da qualidade do ensino ANGOP UNESCO aponta Bienal de Luanda como reflexo da paz ANGOP Angolana vence prémio da ONU sobre terra ANGOP Trump encoraja ambiente de negócio atraente ANP Le pipeline international export du Niger-Bénin ANP Lancement mardi à Koulélé (Diffa) des travaux de construction du Pipeline Niger-Benin pour quelques 4 milliards de dollars US NAN NDLEA boss emerges 1st vice chairman of drug enforcement agencies in Africa ANP Le premier ministre et le patronnât pour la continuité du service des transports sur certains axes routiers dégradés ACAP Célébration à Bangui de la 130ème journée internationale de la démocratie ANP La grande muraille ou le « Garou » à la chinoise

Mobilité à Ouagadougou: La Suède s’engage pour des bus compétitifs et sécurisants


  22 Mai      16        Coopération (870),

   

Ouagadougou, 22 mai 2019 (AIB)-La Suède s’est montrée très engagée mardi, à aider le Burkina Faso à se doter de bus compétitifs et sécurisants, alors que l’opinion est présentement révoltée contre la recrudescence des décès accidentels causés par les poids lourds.
«Le gouvernement suédois est très engagé dans la sécurité routière, des solutions pour améliorer la sécurité pour les enfants qui vont à l’école, les étudiants, les travailleurs et pour améliorer le développement économique de la ville de Ouagadougou», a indiqué la représentante de la coopération suédoise Mia Rimby, reçue mardi par le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré.
Le ministre en charge des Transports Vincent T. Dabilgou a affirmé que le projet de mobilité dans la ville de Ouagadougou, va permettre de mettre à la disposition de la commune, des bus modernes, à travers la Société mixte de transport en commun (SOTRACO).
«Il ne faut pas voir le projet en terme simplement de bus. C’est une solution globale qui viendra donner des réponses au problème de la mobilité de Ouagadougou. L’actualité vous la connaissez, il y a un problème de circulation et de règlementation», a précisé le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé.
Le ministre Vincent Dabilgou a soutenu qu’après les orientations reçues du Premier ministre, les travaux vont se poursuivre avec le ministre des Finances pour que d’içi à mai 2020, les retombés du projet soient visibles.
Rappelons que la semaine derrière, M. Béouindé a pris un arrêté limitant la circulation des poids lourds pendant les heures de pointe dans la capitale burkinabè, après la recrudescence des décès accidentels dont ceux de deux adolescentes sur la route de l’école.
Lundi et mardi, des transporteurs ont bloqué des artères de la ville pour exiger la relecture de l’arrêté qu’ils estiment très contraignant.

Dans la même catégorie