GNA NDC fails to elect female candidates in Upper West Region GNA Abdul Latif Dan wins NDC Ablekuma Central parliamentary primaries GNA Alexander Ackuako wins Bortianor- Ngleshie Amanfro Parliamentary primaries AIP Côte d’Ivoire/ Un cadre de l’ANRMP invite la jeunesse à persévérer pour réussir AGP Guinée-Administration : Coup d’assainissement au GHI-Novotel AIP Côte d’Ivoire/ Des « Chinois » de Biankouma célèbrent la mémoire de DJ Arafat AIP Côte d’Ivoire/ Des agents de l’état civil sensibilisés sur les nouvelles méthodes d’enregistrements de naissances et de décès à Bouna Bouna AIP Côte d’Ivoire/ Des jeunes formés aux métiers d’aide-soignante et en auxiliaire de pharmacie à Yamoussoukro GNA Four NDC parliamentary candidates in Ashanti elected unopposed GNA Akatsi South NDC retains Bernard Ahiafor as Parliamentary Candidate

MORTS DE DEUX MILITANTS DE BBY : 24 MEMBRES DE LA SÉCURITÉ DU PUR INTERPELLÉS (PROCUREUR)


  12 Février      15        Politique (6122),

   

Accra, 12 fév (APS) – Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Tambacounda, Demba Traoré, a annoncé mardi l’interpellation de 24 membres de la sécurité du cortège du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), au lendemain de la mort de deux militants de la coalition ‘’Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidnetielle) lors d’une altercation avec ceux du PUR.
M. Traoré a expliqué que c’est après avoir quitté la commune de Tambacounda suite à ces évènements tragiques, que le cortège du candidat du PUR, El Hadj Sall dit El Hadj Issa Sall, a été intercepté. Cette interception a été menée par la Légion Est de la gendarmerie ainsi que par un détachement du groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention basé à Kidira et un autre de l’escadron de surveillance et d’intervention situé à Bakel. Le procureur indique que les gendarmes ont alors procédé à l’identification de tous les membres de la garde rapprochée du candidat du PUR, par des fouilles corporelles ainsi qu’à une visite des véhicules. Il a signalé qu’ils ont découvert ainsi ‘’un pistolet factice, des armes blanches composées de machettes, un nombre important de poignards, des bacs de base-ball, des bombes à gaz, des matraques, entres autres’’. Les 24 membres du cortège interpellés et reconduits à Tambacounda seront mis à la disposition du commissariat urbain pour la poursuite de l’enquête, a-t-il précisé. Relativement à l’accident qui a coûté la vie à la deuxième victime, identifiée sous le nom de Cheikh Touré, un véhicule de marque Suziki suspecté a été ‘’retrouvé dans le convoi, porteur de traces indices qui fondent à croire qu’il est impliqué dans les faits incriminés’’, indique le procureur. Il a informé que le chauffeur et les passagers ont été conduits à Tambacounda et soumis à une enquête ouverte par la Brigade territoriale assistée par la brigade de recherches. ’’En ce moment, l’audition des journalistes est presque bouclée et toutes les pistes de nature à participer à la manifestation de la vérité seront explorées et les présumés coupables traduits en justice’’, a prévenu Demba Traoré. Rappelant les faits, le procureur de la République a expliqué que selon les premiers renseignements obtenus, la bataille serait née d’une tentative de sabotage des affiches de BBY par les militants du PUR. ’’Dans la riposte, une échauffourée est survenue au cours de laquelle le nommé Ibrahima Diop est mortellement poignardé. Dans les mêmes circonstances, il a été dénombré des victimes blessées des deux côtés’’, a-t-il révélé. Il a informé que des instructions ont été aussitôt données aux éléments de la sécurité urbaine à l’effet d’ouvrir une enquête. ’’Le mis en cause serait identifié comme un des membres de la sécurité du PUR. Il profitait ainsi de l’agitation que venait de générer le forfait pour se replier aussitôt et rejoindre le reste du convoi’’, a déclaré le procureur. Selon lui, c’est sur la route de Bakel (Nord), qu’un des véhicules du cortège aurait mortellement heurté un conducteur de moto Djakarta, identifié sous le nom de Cheikh Touré, né en 1993 à Tambacounda, marié et père d’un enfant. C’est en réaction à cela que des conducteurs de moto Djakarta ont suivi le cortège d’El Hadj Issa Sall. Ainsi, ‘’de manière incompréhensible, le bus qui transportait une trentaine de journalistes a été pris pour cible et incendié, occasionnant des blessés dont certains sont graves’’, a confié le procureur. Trois autres véhicules du PUR sont par ailleurs incendiés Le procureur de la République appelle les populations et les militants de tous bords politiques au calme et à la sérénité. ‘’ Nous appelons les responsables politiques à faire preuve de responsabilité élevée et apaiser le climat de la campagne’’, a-t-il dit.

Dans la même catégorie