AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Niger : des accords de financement de plus de 100 milliards de FCFA pour des infrastructures et la protection sociale adoptés


  25 Mai      17        Economie (6503),

   

Niamey, 25 mai (ANP) – le gouvernement du Niger a adopté vendredi en conseil des ministres une série de projets d’accord de financement de plus de 114 milliards de FCFA destinés à des projets routiers, au programme Kandadji et au projet flets sociaux, apprend-on dans un communiqué du gouvernement.
Il s’agit d’un prêt de quarante-trois millions six cent mille Euros (43 600 000 €) soit plus de 28 milliards de FCFA signé le 13 avril 2019 à Niamey, le Niger et l’Association Internationale de Développement (AID), pour le financement partiel du projet de mobilité rurale et de connectivité.
L’accord a pour objectif l’amélioration et le maintien de l’accès routier des communautés agricoles aux sites de production, aux marchés et aux services sociaux de base dans les zones sélectionnées.
Le projet sera mis en œuvre à travers trois (3) composantes majeures que sont l’Amélioration de l’Infrastructure de Transport Rural, l’Entretien des Routes Rurales et l’Appui Opérationnel au Projet.
Le second accord de prêt d’un montant équivalent à quatorze milliards de francs CFA , signé le 12 avril 2019 à Washington D.C (États-Unis d’Amérique), entre la République du Niger et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), pour le financement partiel du projet d’Aménagement et de Bitumage de la Voirie Urbaine de Tillabéry.
L’accord a pour objectif global, le renforcement du réseau routier de la ville de Tillabéry, en vue de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations et des conditions de transport dans cette ville, hôte des festivités de la fête du 18 décembre prochain..
Il comprend deux tranches dont une tranche concessionnelle, consentie pour un montant de cinq milliards (5 000 000 000) de francs CFA et une tranche souveraine pour un montant de neuf milliards (9 000 000 000) de francs CFA. L’accord poursuit plusieurs objectifs spécifiques dont, entre autres, la réduction du coût d’exploitation des véhicules et l’amélioration de la mobilité urbaine dans la ville de Tillabéry.
Le 3ème protocole d’un montant cinquante-sept millions neuf cent mille Droits de Tirage
Spéciaux (57 900 000 DTS), signé le 22 février 2019 à Niamey , le Niger et l’Association
Internationale de Développement (AID) servira au financement de la deuxième phase du projet de protection sociale adaptative (Filets sociaux) au Niger.
L’objectif global de l’accord est d’améliorer la capacité du système nigérien de protection sociale adaptative face aux chocs et de donner aux personnes vulnérables un accès aux filets sociaux et aux mesures d’accompagnement.
Le projet sera mis en œuvre à travers quatre (04) composantes majeures, à savoir le renforcement du système des filets sociaux, le transfert de fonds et les mesures d’accompagnement à travers notamment un ciblage efficace des bénéficiaires éligibles et l’amélioration de la capacité et de
la flexibilité du système de surveillance et d’information, la rémunération du travail pour la résilience et la gestion du projet.

Quant à la 4ème convention de crédit d ’un montant total maximum en principal de cinquante millions d’Euros (50 000 000 € ) soit plus de 32 milliards de FCFA , signée le 30 avril 2019 à Niamey , entre le Niger et l’Agence Française de Développement (AFD), elle est destinée au financement du projet de construction de la centrale hydroélectrique du Barrage de Kandadji.
L’accord a pour objectif global de soutenir le développement économique et l’amélioration du bien-être des populations du Niger en favorisant l’utilisation des ressources énergétiques locales et en augmentant la sécurisation des capacités de production électrique de 130 MW par la construction d’une Centrale hydroélectrique sur le fleuve Niger.
Ce projet est une des composantes du programme « Kandadji » démarré en 2008.
C

Dans la même catégorie