APS ABDOULAYE DIOP SALUE ‘’L’AURA MORALE ET SPIRITUELLE’’ DE SAMBA DIABARÉ SAMB APS FATICK : RISQUE DE RUPTURE DE LA CHAINE D’APPROVISIONNEMENT DES MÉDICAMENTS DE LA PNA (RESPONSABLE) APS ABOULAYE DIOUF SARR SUR LE CHANTIER DU CENTRE DE SANTÉ DE AGNAM-CIVOL AGP Guinée/Syndicats : Des versions croisées sur les violences de Mamou AGP Kérouané -Agriculture : Joie et Espoirs à la campagne agricole 2019 AGP Dubréka-Infrastructures : Des pistes dégradées dans la commune rurale de Khorira GNA All roads will be made motorable- Professor Adei GNA Corruption can destroy all our efforts – Kpodo GNA NDC Volta inaugurates Zongo Caucus working committee ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies

Niger: Les Ecoles normales d’instituteurs changent de statut juridique pour la qualité des enseignements


  27 Juin      13        Education (1825),

   

Niamey, 27 juin (ANP) – Le gouvernement a décidé en Conseil des Ministres ce mercredi 26 juin de changer le statut juridique des écoles normales d’instituteurs en les rattachant à la direction générale de la formation initiale et continue du ministère de l’éducation nationale, selon un communiqué de l’instance gouvernementale.

‘’Pour une meilleure efficacité dans leur gestion, il est apparu indispensable de changer de statut juridique à ces établissements en les rattachant directement à la Direction Générale en charge de la formation initiale et continue’’, peut-on lire dans le texte du gouvernement.

Ces ENI sont des Etablissements Publics à caractère Administratif administrées chacune par un Conseil d’Administration. Cette diversité de centres de décisions entraine une incohérence dans l’exécution du programme référentiel avec pour conséquence une lourdeur inopportune dans la mise en œuvre des réformes et innovations qu’exige la recherche de la qualité des enseignements-apprentissages, est-il argumenté.

Ce nouveau montage institutionnel sera validé par décret pris en Conseil des Ministres, ce qui nécessite au préalable l’abrogation des deux lois créant les écoles normales.

Il s’agit de la loi du 31 décembre 2002 et celle du 04 janvier 2014, portant création d’établissements publics à caractère administratif dénommés « écoles normales.

Au Niger, la formation initiale des enseignants du primaire est assurée au niveau de onze (11) Ecoles Normales d’Instituteurs (ENI) dont huit (8) implantées dans les chefs-lieux de régions, auxquelles s’ajoutent les Ecoles Normales de Doutchi, de Tessaoua et de Magaria.

Dans la même catégorie