GNA Ashaiman will no longer be an orphan constituency under my watch GNA KNUST supports winners of 2019 Presidential Pitch Season II Competition GNA AWA-ASKY-Ethiopian partners to bring seamless travel to Ghanaians ANP Lancement officiel de la 10ème Edition de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire sous le thème ‘’Célébrer les Femmes Humanitaires’’ ATOP EST-MONO : LE GOUVERNEUR DE L’ETAT DE MISSISSIPI, DEWEY PHILLIP BRYANT A VISITE L’IFAD D’ELAVAGNON ATOP AGOU : LES NATIFS DE KEBO TOE ONT CELEBRE LA 36E EDITION DE DUTUDOZAN ATOP MOYEN-MONO:LE FESTIVAL DES ARTS ET DE CULTURE ADJA TADO PREVU DU 21 AU 23 AOUT PROCHAIN A TADO ATOP KLOTO/PROCESSUS DE DECENTRALISATION DANS LES PLATEAUX-OUEST: UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCEE POUR SUSCITER L’ADHESION ET L’IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX ATOP LE PLAN CONJOINT DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DES NATIONS UNIES 2019-2020 AU TOGO VALIDE ATOP LUTTE CONTRE LA PROLIFERATION ET LA CIRCULATION DES ARMES LEGERES : LE JAPON FAIT DON DE MATERIELS DE MARQUAGE AU TOGO

PLAIDOYER POUR LA CONSTRUCTION D’UN HÔPITAL DE NIVEAU 2 À VÉLINGARA


  16 Juillet      4        Santé (1755),

   

Néma Taba 16 juil (APS) – Le médecin-chef du district sanitaire de
Vélingara (Kolda, sud), docteur Oumar Sané, a plaidé mardi pour la
construction d’un hôpital de niveau 2 dans ce département de quelque
400 milles habitants, dans la région de Kolda (sud).

Le médecin chef de district Dr Sané s’entretenait avec l’APS en marge
de la pause de la première pierre du poste de santé moderne à Néma
Taba, distant d’environ 10 km de Vélingara.

Selon le Docteur Oumar Sané, « cette localité de 400 mille habitants
mais aussi frontalière avec trois pays (la Guinée-Bissau, la
République de Guinée et la Gambie) qui y viennent pour se soigner et
distant de l’hôpital régional de Tambacounda de plus de 135 km, ne
dispose que 24 postes de santé et de 2 centres de santé ».

Docteur Oumar Sané a toutefois estimé que ce projet d’un poste de
santé moderne de Néma Taba est venu au bon moment et constituera sans
nul doute « une bouffée d’oxygène » au district sanitaire de Vélingara
dont il participera à son renforcement et à son décongestionnement.

Ce poste de santé moderne cofinancé par l’Agence française de
développement, l’Union européenne à travers notamment le fonds
fiduciaire d’urgence, est à l’initiative des associations de la
diaspora de Vélingara avec le soutien technique du projet d’appui aux
initiatives de solidarité pour le développement (PAISD).

Le projet de quelque 109 millions de FCFA est porté à hauteur de 30%
par les ressortissants de la localité établis en France et en Espagne.

Dans la même catégorie