AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Plaidoyer pour la relance des travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende


  22 Août      37        Société (13182),

   

Le gouverneur de la province du Kasai Central, Martin Kabuya Mulamba Kabitanga a plaidé pour la mobilisation des ressources en vue de relancer les travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende et la construction des centrales et micro barrages dans sa province, lors de son intervention au premier Forum national sur l’Energie qui s’est tenu du 20 au 22 août à Matadi, au Kongo Central.

Selon le porte-parole du gouvernement provincial du Kasai Central et ministre du Plan, ITPR, développement rural, Corneille Kabamba Manongo qui s’est confié jeudi à l’ACP, le chef de l’exécutif provincial du Kasai Central a insisté sur la mobilisation des ressources pour relancer les travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende, la construction des centrales et micro barrages hydroélectriques dans tous les 5 territoires pour éclairer et industrialiser le Kasaï Central, ses deux villes , ses 33 secteurs ainsi que ses 4.000 villages.

Le taux de desserte en électricité pour la ville de Kananga n’est que de 12%, a précisé M. Corneille Kabamba, avant de souligner qu’avec l’avènement de Martin Kabuya Mulamba Kabitanga à la tête de la province, l’approvisionnement de la ville de Kananga est passée de 2h à 10h/par jour.

Au cours de ce Forum, a révélé M. Corneille Kabamba, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu par deux fois le gouverneur Martin Kabuya qui lui a décrit la situation préoccupante des compatriotes réfugiés en Angola et qui ont décidé de regagner « la mère patrie et la terre bénie », ainsi que le problème du développement de la province.

Concernant le problème des réfugiés, le porte-parole du gouvernement provincial a fait savoir qu’une solution avec les instructions immédiates ont été données au ministère des Finances pour la prise en charge de ce dossier et au ministère de l’Intérieur pour un retour dans la dignité de nos compatriotes, avant de préciser qu’il y en a déjà 804 qui sont arrivés à Kalamba Mbuji (dans le territoire de Luiza) vers leur milieu d’origine.

« Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu, pour la deuxième fois, le gouverneur du Kasaï Central pour écouter son plaidoyer sur les questions de développement de sa province », a relevé M. Corneille Kabamba.

Au sujet des questions liées de développement du Kasaï Central, le Président de la République a invité le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga à Kinshasa le jeudi 22 août 2019 pour approfondir les questions de développement du Kasaï, a précisé le porte-parole du gouvernement provincial du Kasaï Central.

En marge de ce Forum, le chef de l’exécutif provincial du Kasai Central a rencontré également plusieurs officiels et opérateurs économiques pour scruter les créneaux d’investissement au Kasaï Central.

Il s’agit, entre autres, des géants du secteur de l’énergie électrique et industrie, à l’instar de PERENCO, du Groupe des Producteurs de ciment, dont le président Leny Ilondo qui a annoncé sa visite à Kananga dans 10 jours.

La mission de service du gouverneur du Kasai Central à Matadi a permis de mener le plaidoyer tout azimut au sommet de l’État et dans le monde des opérateurs économiques du secteur de l’électricité pour ouvrir leurs portefeuilles en vue d’investir au Kasaï Central, a noté le porte-parole du gouvernement provincial du Kasai Central, Corneille Kabamba Manongo, avant de saluer le dynamisme et la détermination du gouverneur pour engager la province sur le chemin d’un véritable développement dans l’unité, la tolérance et l’amour.

Rappelons qu’à l’ouverture du Premier Forum sur l’énergie en RDC, le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi a relevé le faible taux d’accès à l’énergie électrique évalué actuellement à 8%, ce qui traduit une régression significative malgré un potentiel énergétique important et diversifié que Dieu a doté la RD. Congo en le classant parmi les 5 premiers pays disposant des ressources hydrauliques au monde.

Paradoxalement, selon le Président de la République, la RDC est parmi les derniers pays électrifiés au monde avec un taux d’accès à l’énergie électrique situé à moins de 1% pour le milieu rural où les ménages parcourent encore plus de 10km pour aller chercher du bois de chauffe constitue la déforestation avec impact négatif sur le climat.

Selon le Président de la République, depuis la deuxième phase d’Inga en 1982, aucun projet important n’a été réalisé à part Zongo en 2014 alors l’objectif était de doté le pays de nouveaux investissements pour augmenter la puissance énergétique d’au moins 360 MW par an.

Pour assainir le secteur de l’électricité, les réformes ont été initiées, notamment la Loi sur la libéralisation du secteur, la réforme de la SNEL qui malheureusement n’est toujours pas achevée.

Le président de la République a relevé l’absence de l’Autorité de régulation du secteur, l’absence de la ségrégation des rôles : production, distribution et commercialisation.

Il y a urgence d’assainir le secteur de l’électricité pour créer des conditions offrant des opportunités pour investir dans le domaine de l’électricité en RD Congo en vue d’enclencher son véritable développement, a indiqué le Chef de l’Etat.

890 sites énergétiques sont identifiés à travers la RD Congo pour couvrir ses besoins en électricité dont Katende au Kasaï Central.

Dans la même catégorie