AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

Plus de 57 millions de GNF emportés par des coupeurs de route


  16 Septembre      15        Divers (438), Photos (3781), Securité (1215),

   

Conakry, 16 Sept (AGP) – Les coupeurs de route ont repris leur sale besogne dans la préfecture de Mamou. Samedi 14 septembre 2019 aux environs de 19 heures (TU), un véhicule de transport en commun en provenance de Conakry pour Mamou a été attaqué par des hommes armés, au niveau de Bouloukountou, village situé  à 10 kilomètres du centre-ville de Mamou. Selon des victimes, les bandits habillés en tenue militaire  ont emporté 57 millions de francs guinéens.

Rencontré par le correspondant de l’AGP à Mamou, Mamadou Oury Bah, l’une des victimes  explique  les circonstances de l’attaque : « c’est quand nous sommes arrivés au niveau de Bouloukountou, que les bandits ont tiré sur le pneu avant de notre véhicule. Notre chauffeur s’est arrêté. Trois personnes habillées en tenue  militaire avec des fusils PMAK et un pistolet sont sortis de leur voiture de couleur blanche. Ils ont menacé qu’ils vont nous tuer. C’est ainsi que certains passagers ont fui dans la brousse. Je me suis couché à terre. Parmi les bagages de notre véhicule, c’est mon sac qu’ils ont pris, là où j’avais 57 millions de francs guinéens. L’un des bandits était cagoulé. Dès qu’ils ont pris le sac, ils sont partis. Par la suite notre chauffeur a  appelé le syndicat qui est venu nous chercher. »
 
Aux dires de certains observateurs, ces assaillants étaient informés de la présence de ce sac d’argent dans le véhicule dans la mesure où ils se sont directement attaqués au détenteur du sac en laissant les autres passagers s’en fuir tranquillement dans la forêt. Les intermédiaires entre les chauffeurs et les passagers dans les gares routières qu’on appelle dans le jargon local ‘’Coxeurs’’ sont pointés de doigt. Ils cherchent toujours à s’informer du contenu des colis embarqués dans les véhicules.

Un nettoyage de ces brebis galeuses est nécessaire par le syndicat des transporteurs afin de garantir la sécurité des passagers et de leurs biens
AOS/AND

Dans la même catégorie