NAN New York Consulate beg Nigerians to claim over 1,000 uncollected E-Passports NAN Buhari receives report of Marwa’s Presidential Committee on Drug Abuse NAN Aisha Buhari unveils Int’l Mascot for 2020 world para-powerlifting championship GNA Network of Women Leaders of African News Agencies inaugurated GNA Nations should join hands to eliminate learning poverty GNA GSA working to remove bottlenecks in export trade GNA Incorporate mental healthcare into primary healthcare- Psychologist MAP Climate Chance à Accra : plus de 200 municipalités de 36 pays adhèrent à la Convention des maires en Afrique subsaharienne LINA CODES, UNICEF Declare Over 10 Grand Kru Communities Open Defecation Free LINA Rural Women Appeal For More Empowerment; Embark On Projects In Two Counties

Police-Page noire : Décès du Coordinateur Général Adjoint des BAC !


  30 Juillet      256        Société (13903),

   

Conakry, 30 juil(AGP)- Le Coordinateur général adjoint des Brigades Anti Criminalité (BAC), le Commandant Morlaye Bérété, est décédé dans la nuit de samedi 27 à dimanche, 28 juillet 2019 à 3heures du matin, à l’hôpital sino-guinéen, des suites d’une courte maladie.
Cet officier de police est né en 1963 à Boké. Il a intégré la police nationale en 1985 comme agent de la première compagnie mobile d’intervention et de sécurité(CMIS) de Cameroun.
Le défunt Cdt Bérété a successivement occupé des postes au sein de la police guinéenne comme, 1ère compagnie des BAC, Agent à la brigade de répression du grand banditisme où il fut le commandant adjoint.Il a été Aide de camp de Sékou Goureissy Condé alors  ministre de la sécurité et de la protection civile, Commandant de peloton au commissariat urbain de Banankoron à Kérouané, Commandant adjoint de peloton du commissariat central de Matoto.
De 2008 à sa mort, le Cdt Morlaye Bérété a été le coordinateur général adjoint des BAC, une unité d’élite et mixte constituée des agents de police et de la gendarmerie.
L’homme avait des qualités d’ agent de sécurité rompu à la tâche et respectait ses chefs hiérarchiques.
Le Commandant Bérété avait un style de commandement propre à lui, un manager qui faisait appliquer les règles du commandement à ses subordonnés sans les frustrer.
Il sera inhumé mercredi, 31 juillet 2019 dans sa ville natale de Boké.

Dans la même catégorie