AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

Prorogation de l’Etat d’urgence dans les régions de Diffa et de Tillabery


  21 Septembre      26        Société (13926),

   

Niamey, 21 sept (ANP)- Le conseil des Ministres réuni, ce vendredi 20 septembre 2019, sous la présidence du Président de la République Issoufou Mahamadou a examiné et adopté les ordonnances portant prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa et de Tillabéry.

La situation sécuritaire dans la Région de Diffa, demeurant toujours fragile, le présent projet d’ordonnance vient à nouveau proroger l’état d’urgence pour une durée de trois (03) mois, à compter du 18 septembre 2019 inclus.

C’est ainsi que depuis l’avènement de la secte Boko Haram dans la Région de Diffa, le Gouvernement fait recours aux mesures prévues par la Constitution, notamment celles relatives à l’exercice des pouvoirs exceptionnels de police en période de crise sécuritaire.

L’état d’urgence a été proclamé pour la première fois dans la région de Diffa le 10 février 2015. Il a été prorogé, depuis lors, tous les trois (03) mois.

Dans la région de Tillagéry les départements concernés par l’ordonnance portant prorogation de l’état d’urgence dans la Région de Tillabéry sont ceux de Ouallam, Ayérou, Bankilaré, Abala, Banibangou, Say, Torodi et de Téra.

Dans la Région de Tahoua les départements de Tassara et de Tillia sont également concernés.

Les évènements survenus en Libye ont entrainé l’occupation d’une partie du territoire septentrional de la République du Mali par des groupes terroristes dont les agissements affectent notre pays, notamment dans les Régions de Tillabéri et de Tahoua. Cet état de fait a conduit le Gouvernement à proclamer l’état d’urgence dans ces Régions et à le reconduire à plusieurs reprises.

La situation sécuritaire demeurant toujours fragile dans ces zones, le présent projet d’ordonnance est pris pour proroger à nouveau cette mesure pour une nouvelle période de trois (03) mois, à compter du 18 septembre 2019 inclus, indique-t-on

Dans la même catégorie