ANP Arrivée samedi à New York du Président de la République du Niger AIP Les infirmiers de Gagnoa offrent des consultations gratuites aux populations AIP Les motocyclistes de Niakara sensibilisés sur le port de casque AIP L’hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô inaugure sa chapelle AIP Le ministre Sidi Touré conseille la propreté à Béoumi AIP L’évêque d’Agboville invite les Africains à cultiver la vertu de la compassion AIP L’évêque d’Agboville invite les chrétiens à manifester de l’Amour de Dieu AIP Le PSD 2020-2030 de la région du N’zi adopté AIP Les pèlerins de retour de la Mecque célébrés à Béoumi ACP Rassurer les opérateurs économiques

REFONTE DES PROGRAMMES D’ENSEIGNEMENT DE L’EPS AU TOGO: LE PROCESSUS D’EXPERIMENTATION LANCE A SOKODE


  19 Juillet      22        Education (1827),

   

Sokodé, 19 juil. (ATOP) – Le processus de l’expérimentation de la refonte des programmes d’Enseignement de l’éducation sportive (EPS) pour le préscolaire, le primaire, le secondaire, l’enseignement technique et les centres de formation enseignante (ENES et ENI), a été lancé, le jeudi 18 juillet, après 3 jours de travaux d’information sur les contours.
Cette refonte des programmes est une Approche pédagogique par compétence (APC) en EPS dans le préscolaire, le primaire et secondaire sur une étape de 2 ans d’expérimentation. Ce processus qui va permettre d’avoir désormais un seul programme en EPS avec les mêmes horaires dans tous les établissements, sera exécuté par le ministère des Enseignements Primaire et Secondaire et ceux de la Communication et des Sports.
Présidant la cérémonie de lancement du processus d’expérimentation, le directeur régional des Sports, Aloua Mazamisso, représentant le préfet de Tchaoudjo a exhorté les participants à l’atelier au respect des cahiers de charge pour qu’au terme de cette phase d’expérimentation de ces programmes, qu’on puisse mesurer la portée de ce processus. Il s’agit, a-t-il dit, de permettre également d’évaluer et de capitaliser les bonnes pratiques en vue de les améliorer pour une généralisation.
L’expert en action culturelle, Ekoué Djénou Kouégan a dit que cette nouvelle dynamique va apporter une inclusion dans le domaine de l’EPS au niveau de tous les élèves pour aboutir à une fiabilité. Il a souligné que la refonte va amener à adopter un seul programme avec les mêmes horaires dans tous les établissements.
L’atelier sur l’information et la formation sur l’expérimentation des programmes a connu la participation des enseignants en EPS, des conseillers, des chefs d’établissements et des directrices des jardins d’enfants. Ont pris part à la cérémonie de lancement, le directeur de la Planification et suivi et évaluation au ministère de la Communication et des Sports, Kaïna Bèrènèkè et l’expert en conception et développement du curricula à la direction des formations au ministère des Enseignements Primaire et Secondaire, Agbogan Richard.

Dans la même catégorie