AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

Report du jugement de  »Zeno » dos Santos


  21 Septembre      14        Politique (6877),

   

Luanda, 21 septembre (ANGOP)  – Le jugement de l’ex-patron du Fonds Souverain d’Angola, Filomeno dos Santos dit « Zeno », initialement prévu le 25 septembre 2019, à Luanda, a été reporté sine die par la Cour Suprême Angolaise.

Cet ajournement survient à la suite d’une requête déposée auprès du de la Cour par l’avocat de Valter  Filipe Duarte da Silva (co-accusé dans ce procès), soulignant l’indisponibilité en cette période (25 septembre), car il devra plaider une autre cause devant  la Cour Suprême Militaire de Luanda, explique un communiqué de la Chambre criminelle de la Cour Suprême Nationale.

Accusé de blanchiment de capitaux, Zeno (Fils de l’ex-président de la République d’Angola, José Eduardo dos Santos) est accusé de même que l’ancien gouverneur de la Banque Nationale d’Angola (BNA), Valter Filipe et d’autres citoyens à savoir, Jorge Gaudens Pontes Sebastião et António Bule Manuel.

Ils sont tous accusés d’avoir transféré illégalement cinq-cents millions d’USD de la BNA sur un  compte placé au Crédit Suisse de Londres, au Royaume Uni.

Le transfert était une espèce de paiement avancé par une entreprise créée par les accusés, afin de monter une opération de financement pour l’Angola, estimée à trente (30) millions d’USD.

Le plan porté sur la constitution d’un supposé Fonds d’Investissement Stratégique et sur l’utilisation de l’entreprise « Mais Financial Services – S.A », comme instrument d’action.

Dans la même catégorie