MAP L’interaction entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et la Commission de l’UA au centre d’une réunion sous la Présidence marocaine du Conseil STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS GNA World Vision invests some US$1million in Kadjebi District for seven years GNA KATH oncology expansion project almost ready

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  23 Juillet      14        revue de presse (332),

   

Rabat, 22/07/2019 (MAP) – Les relations franco-éthiopiennes, la lutte anti-corruption au Kenya, l’enquête sur le génocide de 1994 au Rwanda et le secteur halieutique au Gabon sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue mardi.

Au Sénégal, la situation au parti socialiste après la disparition récente de son leader, marque les titres de la presse locale qui continue d’aborder le parcours du Onze sénégalais en Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2019).

« Parti socialiste : ça sent la révolte », titre la Une de +WalfQuotidien+ rapportant qu’après le décès du secrétaire général du parti, Ousmane Tanor Dieng, « des responsables jeunes, cadres, sages s’insurgent contre la violation des textes du parti pour introniser la responsable des femmes du parti nouvelle secrétaire générale ».

Selon le porte-parole du PS, Abdoulaye Wilane, cité par +Vox Populi+, « dans le parti socialiste, tous les responsables et militants sont interchangeables à merveille ».

Pour +Le Quotidien+, Ousmane Tanor Dieng a laissé un lourd héritage au PS, « car ni sa succession à la tête du parti ni son vœu de réunir la famille socialiste ne se feront sans anicroche ».

Sur un autre registre, +Libération+ revient sur les Lions sacrés vice-champions lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), abordant à ce sujet l’avenir du sélectionneur national.

Malgré un beau parcours à la CAN 2019 ponctué par une première finale depuis 17 ans, le sélectionneur Aliou Cissé ne fait pas l’unanimité au Sénégal et quelques doutes entourent encore son avenir, écrit la publication, relevant que le technicien peut, toutefois, compter sur un soutien de poids, celui du ministre des sports, Matar Ba.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ rapporte que le Conseil d’Etat régional d’Amhara a approuvé lundi, lors de sa session ordinaire, la nomination de Temesgen Tiruneh en tant que nouveau président de cet état régional après l’assassinat de son prédécesseur lors la tentative du coup d’Etat de juin dernier.

Sur un autre registre, le média éthiopien revient sur les entretiens entre le Premier ministre Abiy Ahmed et le ministre français de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire en visite à Addis-Abeba.

Les deux parties ont discuté du renforcement de la coopération économique entre l’Éthiopie et la France, souligne +FANA BC+.

La presse kényane revient ce mardi sur l’arrestation lundi par la police du ministre des Finances Henry Rotich et plusieurs hauts responsables de son ministère sur fond d’une affaire de corruption et de détournements de fonds d’une valeur de 21 milliards de shillings et destinés à la construction des barrages Arror et Kimwarer dans le comté d’Elgeyo-Marawet.

Ces arrestations opérées sur ordre du Directeur ds Poursuites Pénales, Noordin Haji, s’inscrivent dans le cadre de la lutte promise par le président Uhuru Kenyatta contre une corruption endémique, dans un pays marqué ces dernières années par plusieurs scandales impliquant la disparition de centaines de millions de dollars d’argent public, soulignent les médias kényans.

M. Rotich et de 27 hauts responsables administratifs devront ainsi répondre des faits retenus contre eux, notamment fraude, abus de pouvoir, irrégularités financières et autres crimes économiques.

Un montant de 7,8 milliards de shillings a été versé à l’entreprise italienne en faillite CMC di Ravenna, tandis qu’un autre montant de 11,2 milliards de shillings a été versé à SACE Insurance Premium, une agence gouvernementale italienne, rappelle-t-on.

Au Rwanda, le journal +The New Times+ rapporte que le gouvernement de l’Afrique du Sud a annoncé lundi son engagement «à coopérer avec le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI) de l’ONU pour l’arrestation d’un fugitif se trouvant sur le territoire sud-africain, recherché pour son rôle dans le génocide rwandais de 1994».

Le quotidien souligne que l’annonce de Pretoria intervient après que le procureur du MTPI, Serge Brammertz, ait accusé la semaine passée les autorités sud-africaines «de ne pas coopérer à l’arrestation d’une personne inculpée par l’ex-Tribunal pénal pour le Rwanda (TPIR) pour génocide».

«M. Brammertz avait affirmé devant le Conseil de sécurité que son bureau n’a cessé de renouveler ses demandes et a cherché, à plusieurs reprises, à engager un dialogue direct avec les autorités sud-africaines mais sans réponses concrètes», écrit la publication qui croit savoir que le suspect recherché est Protais Mpiranya, qui commandait la garde du président rwandais de l’époque, Juvénal Habyarimana.

Sur un autre registre, +Kigali Today+ indique que la 22è édition de la Foire commerciale internationale du Rwanda a ouvert ses portes, lundi à Kigali, avec la participation de plus de 400 exposants en provenance d’une vingtaine de pays.

Cette manifestation de trois semaines, initiée par le ministère rwandais du Commerce et de l’Industrie et la Fédération rwandaise du secteur privé (FSP), vise à promouvoir les produits rwandais sur le marché international, souligne le groupe médiatique, citant un responsable de la FSP.

Et d’ajouter que cette foire annuelle, qui devrait accueillir plus de 400.000 visiteurs, constitue une vitrine pour les dernières tendances et nouveautés dans divers secteurs, notamment le textile, l’artisanat, l’agro-industrie, le recyclage, les TIC, entre autres.

Au Ghana, +Daily Graphic+ indique le président de la République, Nana Nana Akufo-Addo, effectuera une tournée régionale dans les régions du centre et de l’ouest pour lancer plusieurs profits en faveur des citoyens.

Côté sport, +Ghanaian Times+ rapporte que Thomas Partey a été élu meilleur joueur du Ghana pour la seconde année consécutive, lors du gala des « Ghana Football Awards ».

Une nouvelle reconnaissance pour l’une des plus grands icônes du pays africain, qui a porté sa sélection jusqu’aux quarts de finale lors de la récente édition de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, mais également pour un homme clé dans le projet dirigé par le ‘Cholo’, écrit le quotidien.

Au Gabon, +l’Union+ s’intéresse à la découverte d’un nombre important de poissons morts, des carpes exclusivement sur l’Ogooué, principal fleuve du pays, notant qu’en application du principe de précaution, le gouvernement a décidé de la suspension des activités de pêche et de commercialisation du poisson provenant des zones identifiées (Lambaréné ‘ouest’ et Ngounié ‘sud’) durant quinze jours à compter de lundi.

Sur un autre registre, la publication souligne que sur les 3 premiers mois de l’année 2019, la solde permanente payée dans l’ensemble des départements a baissé de 3,3% pour se situer à 159,8 milliards de francs.

Et d’expliquer que ce repli global des rémunérations dans l’administration provient essentiellement des Administrations du Transport (-10%), du Développement (-9,1%), des Pouvoirs publics (-5,7%), de l’Économie (- 5,2%), du Social (-3,1%), de l’Administration générale (-3,0%) et celle de l’Éducation (-0,1%).

Dans la même catégorie