MAP L’interaction entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et la Commission de l’UA au centre d’une réunion sous la Présidence marocaine du Conseil STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS GNA World Vision invests some US$1million in Kadjebi District for seven years GNA KATH oncology expansion project almost ready

Sahara marocain: M. Kohler a l’intention d’organiser une troisième table ronde selon le même format


  22 Mars      47        Photos (3529), Politique (6403),

   

Rabat, 22/03/2019 (MAP) – L’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, M. Horst Köhler a exprimé, vendredi, son intention d’organiser une troisième table ronde selon le même format.

Dans un communiqué qu’il a lu devant la presse, M. Kohler a rappelé qu’à son invitation, des délégations du Maroc, de l’Algérie, du « polisario » et de la Mauritanie ont prit part à une seconde table ronde, les 21 et 22 mars près de Genève, conformément à la résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

Les délégations, a affirmé M. Kohler, «se sont engagées courtoisement et ouvertement et dans une atmosphère de respect mutuel».

Elles ont salué le nouvel élan impulsé par la première table-ronde en décembre de l’année dernière, et se sont engagées à continuer à adhérer au processus de manière sérieuse et respectueuse. Les délégations, a-t-il ajouté, ont convenu de la nécessité de renforcer davantage la confiance.

M. Kohler a indiqué que les délégations ont eu des discussions approfondies sur les moyens à même de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara, «une solution réaliste, pragmatique, durable, basée sur le compromis, juste et viable», conformément aux dispositions de la dernière résolution 2440 du Conseil de Sécurité.

A cet égard, «elles ont convenu de poursuivre les discussions afin d’identifier des éléments de convergence », a-t-il affirmé, ajoutant qu’il y a eu « consensus qu’une solution à la question du Sahara bénéficiera à l’ensemble du Maghreb ». Les délégations, a-t-il relevé, reconnaissent que la région a une responsabilité particulière pour contribuer à parvenir à une solution, avant de conclure qu’elles « ont accueilli favorablement l’intention de l’Envoyé personnel de les inviter de nouveau à une rencontre selon le même format ».

La délégation marocaine à la deuxième table ronde a été conduite par M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Elle comprenait M. Omar Hilale, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, M. Sidi Hamdi Ould Errachid, Président de la région Laäyoune-Sakia El Hamra, M. Yenja El Khattat, Président de la région Dakhla-Oued Eddahab, et Mme. Fatima El Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de la ville de Smara.

Dans la même catégorie