MAP L’interaction entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et la Commission de l’UA au centre d’une réunion sous la Présidence marocaine du Conseil STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS GNA World Vision invests some US$1million in Kadjebi District for seven years GNA KATH oncology expansion project almost ready

Sénégal: Plus de 52 milliards de francs de l’AFD pour la décentralisation


  9 Juillet      62        Coopération (869), Evénements (434), Photos (3529),

   

Dakar 9 juil (APS) – L’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement du Sénégal ont signé lundi une convention de financement d’un montant de plus de 52,5 milliards destiné à financer la mise en œuvre de la deuxième phase de l’acte 3 de la décentralisation, a constaté l’APS.
 
Cette convention de financement a été signée en marge de l’ouverture à Diamniadio, dans le département de Rufisque, de la première Conférence nationale sur l’aménagement et l’attractivité du territoire(CNAAT).
 
Elle a notamment été paraphée par le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et la directrice de l’AFD Laurence Hart en présence du président Macky Sall et de l’ambassadeur de France au Sénégal Christophe Bigot.
 
Dans le cadre de cette convention, l’AFD va octroyer deux prêts respectifs de 73 millions d’euros et sept millions d’euros (52,5 milliards de francs CFA au total) à l’Etat du Sénégal, pour la mise en œuvre effective de la deuxième phase de l’Acte III de la décentralisation.
 
Les financements destinés aux communes et agglomérations sénégalaises dans le cadre de ce partenariat serviront à renforcer la viabilité financière des collectivités territoriales et à améliorer leurs performances en matière de gestion et de maîtrise d’ouvrage, a-t-on appris lors de la cérémonie.
 
BHC/AKS/OID

Dans la même catégorie