MAP L’interaction entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et la Commission de l’UA au centre d’une réunion sous la Présidence marocaine du Conseil STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS GNA World Vision invests some US$1million in Kadjebi District for seven years GNA KATH oncology expansion project almost ready

SENEGAL-TOURISME: CLASSEMENT DES HÔTELS, UN MOYEN D’ASSAINIR LE SECTEUR (RESPONSABLE)


  13 Mai      23        Economie (6431),

   

Dakar, 13 mai (APS) – Le classement des hôtels devrait permettre l’assainissement du secteur hôtelier en permettant de sérier les rôles des différents acteurs, a affirmé lundi le secrétaire permanent du Syndicat patronal de l’industrie hôtelière du Sénégal (SPIHS), Moustapha Kane.

’’Le classement des hôtels permet d’assainir le secteur hôtelier, de savoir qui est qui et qui fait quoi’’, a t-il dit lors du lancement officiel des travaux de classement des établissements hôteliers du
Sénégal.
Selon Moustapha Kane, ce classement ’’permet de faire le point sur la compétitivité de l’établissement, de savoir renforcer l’offre d’hébergement au niveau international, toutes vocations confondues’’.

Il a souligné que pour ce faire, « l’ensemble des éléments seront appréciés par les membres de la commission en vue de proposer un classement qui réponde à la prévention catégorielle de l’hôtelier’’.

« Nous allons continuer ce travail au niveau de Dakar et dans la région de Thiès. Le classement fait partie des éléments essentiels pour donner la cartographie de l’industrie hôtelière », a-t-il expliqué.

Il rappelle que « le Sénégal développe aujourd’hui plusieurs offres, plusieurs affaires », dont « le tourisme d’affaires et de congrès », mais également « le tourisme de loisir ».

« Au niveau de Saly, il y a le produit des loisirs qu’on appelle souvent balnéaire avec une composante essentielle qui est la plage », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie