GNA Air Namibia suspends flight to Ghana GNA Tullow Ghana holds maiden STEM Share Fair GNA Western North Region set for NDC primaries ATOP L’ANSAT ACHETE 20 TONNES DE MAÏS AUPRES DE LA COOPERATIVE « PSINAROU » A ELAVAGNON ATOP LES POPULATIONS DE KIGBALEOU ET D’AFIDI SENSIBILISÉES A POURSUIVRE LA FORMATION POST ALPHABÉTISATION ANGOP Evaluation de la coopération Angola/Sao Tomé et principe ATOP DES JOURNALISTES RENFORCENT LEURS CAPACITÉS ANGOP Le Président angolais invité au sommet sur l’investissement en Afrique ANG Moçambique e Rússia assinam cinco acordos ANG Governo aprova OGE para 2019 no valor de 240 mil milhões de francos CFA

Sports-Scandale : Des sanctions exigées contre Amadou Diaby


  21 Juillet      73        Sport (2504),

   

Conakry, 21 juil. (AGP)-Dans une déclaration publiée samedi, 20 juillet 2019 à Conakry, 35 membres statutaires sur 65 de la fédération guinéenne de football ont exigé la suspension du 1er vice-président de la Feguifoot, Amadou Diaby est mis en cause dans les soupçons de racket mentionnés par l’ex-sélectionneur belge, Paul Put dans son rapport explicatif adresse au président de la fédération guinéenne de football.

Les 35 membres statutaires, signataires de la déclaration du 20 juillet, reviennent sur l’élimination du syli national à la CAN 2019 et sur la disqualification des cadets à la coupe du monde des U 17 prévue du 26 octobre au 3 novembre au Brésil.

Pour les signataires du document, « notre football traverse les moments très difficiles et ces événements sont malheureusement la conséquence de la malhonnêteté et de la cupidité de certains dirigeants de notre football ».

Les 35 membres statutaires de la fédération demandent au président de la fédération guinéenne de football et au comité exécutif de prendre «  des sanctions exemplaires et des mesures à l’encontre de tous les responsables impliqués dans le fâcheux dossier des U 17 et dans le système de corruption qui mine le fonctionnement correct de notre Association Nationale ».

Ils se réjouissent de la suspension lundi 15 juillet, de 5 personnes reconnues coupables de la falsification des passeports de deux joueurs dont la sélection prive l’équipe cadette de la médaille d’argent et des phases finales de la coupe du monde des U 17 au Brésil.

En attendant les résultats du travail d’assainissement entamé, les 35 membres statutaires signataires de la déclaration admettent que le vice-président Amadou Diaby est profondément mis en cause dans le réseau de racket au sein de l’équipe nationale.

Non sans dénoncer la tricherie et la fraude très couteuses pour le football guinéen, les 35 membres statutaires exigent la suspension immédiate d’Amadou Diaby pour délit de corruption, ce qui permettrait à la FGF de se débarrasser « des vautours et profiteurs venus pour se servir sur le dos des athlètes ».

Déjà la commission-éthique a retenu le délit de corruption contre l’ex-entraineur Paul Put et ouvert une enquête contre Amadou Diaby pour la véracité des soupçons de prélèvements de 10% sur les primes des joueurs et sur le salaire du technicien belge.

Et les 35 membres statutaires de conclure « Outre les sanctions à titre conservatoire, toutes les personnes impliquées dans ces sales affaires autour des équipes nationales doivent être radiées et poursuivies par nos cours et tribunaux ».

Dans la même catégorie