MAP Le Sénégal réitère son soutien ferme et constant à la marocanité du Sahara ANP Le ministre d’Etat ministre de l’agriculture et de l’élevage M.Albadé Abouba a annoncé le projet de création d’un Centre de Multiplication des Camelins dans la région d’Agadez ANP Quelques 900 millions de chinois ont accès à l’internet mobile (chercheur) ANP Les lycéens de la région de Tahoua retrouvent le chemin de l’école NAN AIDS: Int’l NGO calls for domestication of anti-stigma law by states NAN S. Africa, Nigeria working `progressively’ toward strategic fight against xenophobia, says Envoy APS REGAIN DE L’ACTIVITÉ DE PRODUCTION INDUSTRIELLE EN JUILLET (ANSD) GNA 31st edition of 2nd cycle Inter-regional sports festival kick starts GNA Teenage Pregnancy drops in Adaklu District GNA Youth urged to take education, skills training serious

TOGO-BASSAR/PAIX ET SECURITE DANS L’ESPACE UEMOA: LA POPULATION SENSIBILISEE SUR LES CHANTIERS DE L’ORGANISATION


  7 Décembre      30        Securité (1152), Société (13056),

   

Bassar, le 7 déc. (ATOP) – La population de Bassar a été informée et sensibilisée le mercredi 6 décembre sur les chantiers de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) au cours d’une rencontre initiée par cette organisation sous régionale sous le thème « Paix et sécurité dans l’espace UEMOA ».
La rencontre s’inscrit dans le cadre des missions de sensibilisation du bureau de la représentation de l’UEMOA au Togo sur les chantiers de cette union dans le pays. Elle a regroupé les autorités locales (préfet, maire), les chefs traditionnels, les chefs de service, les responsables religieux, les forces de l’ordre et de sécurité, les agents des services de douane et de l’environnement, les responsables des associations et ONG, des Comités de Développement à la Base (CDB), des syndicats, les médias et autres leaders communautaires.
Les participants ont été édifiés sur l’UEMOA, son fonctionnement, sa mission et son objectif global qui est de faire de l’intégration le développement de ses pays membres, voir le bien-être de ses populations et surtout sur les chantiers paix et sécurité de cette organisation.
Le représentant résident de l’UMOA au Togo, Assoukou Raymond Kripkpeou, a rappelé que sa structure, a été créée en 1994 pour promouvoir le processus d’intégration économique de la zone ouest africaine ou encore créer un espace de progrès et de solidarité partagés en vue de mettre en place les conditions nécessaires pour le développement des économies et le bien-être des populations de ladite zone.
Il a ajouté que son institution a pour mission de mettre en œuvre des chantiers qui concourent à la réalisation de ce but. M. Assoukou a souligné que la commission de l’UEMOA, sur instruction des chefs d’Etat et de gouvernement, a élaboré et mis en œuvre le chantier paix et sécurité dans l’espace UEMOA qui vise à encadrer le progrès et le développement des économies des pays membres dans un environnement de paix et de sécurité.
Le conseiller juridique du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le chef d’escadron Méléou Kpatcha parlant de cette thématique paix et sécurité dans l’espace UEMOA, a déclaré qu’elle a pour objectif le renforcement de la sécurité des citoyens et de leurs biens, la stabilisation et la sécurisation des zones à risque dans cet espace. Il s’est en outre appesanti sur la typologie des conflits et la vulnérabilité des crises dans l’espace tout en relevant les déterminants des crises. Il s’agit en interne des crises politiques à caractères général, contestation autour des constitutions, crises communautaires, identitaires, sociales, les conflits liés au foncier. Pour les crises transversales on retient le terrorisme, la circulation des armes légères et de petits calibres, les fléaux de la drogue, la corruption etc.
Le chef d’escadron a souligné que beaucoup de progrès ont été faits par cette organisation ouest africaine pour relever les défis liés à la paix et la sécurité dans cette zone. Il a appelé les uns et les autres à plus de collaboration avec les forces de l’ordre et de sécurité en vue du maintien et de la sauvegarde de la paix dans l’espace UEMOA.
Le préfet de Bassar, Col. Bonfo Faré Jean a salué cette initiative de la commission de l’UEMOA et s’est réjoui du choix de sa localité pour abriter cette rencontre. Après avoir relevé les efforts consentis par le gouvernement togolais en matière de sécurité et de paix au Togo comme dans plusieurs pays de la sous-région, il a invité tous les participants à faire tache d’huile des informations reçues au sein de la population de toute la préfecture.

Dans la même catégorie